RTBFPasser au contenu

Faites semblant d'être en couple avec " La copine invisible "

Faites semblant d’être en couple avec « La copine invisible »
26 nov. 2013 à 14:302 min
Par cbd

" Une copine virtuelle pour quelques dollars " c’est ce que propose une start-up américaine à tous ceux qui ont assez des remarques de leur entourage parce qu’ils ne sont pas officiellement en couple.

Ce n’est pas toujours simple d’être célibataire. Et même si vous le vivez bien, il faut parfois endurer les remarques des parents, des amis, des collègues. Et lire les questions dans leur regard : est-ce qu’il a un problème, est-ce qu’il est gay ?

La technologie a la solution ! Vous connaissez la phrase : " There’s an app for that ", il y a une appli pour ça. Eh bien oui, il y une application pour faire taire tous ces gens dits " normaux " qui vous harcèlent : invisiblegirlfriend.com la copine invisible.com.

Et vous allez me demander : Comment ça marche ?

Comment ça marche ? C’est très simple. Pas besoin d’imaginer une personne idéale, ce n’est pas vous qu’il faut faire fantasmer. Le but, c’est de faire croire que vous avez quelqu’un. Ce que vous devez faire, c’est choisir un des 3 plans tarifaires. Just Talking, “On se parle” vous envoie des SMS et des appels téléphoniques automatiques pour 9 dollars 99 par mois.

" Ça devient sérieux " y a joute des messages sur votre profil Facebook par exemple. Avec l’option " Presqu’ensemble " vous recevez même des appels réels, mais là ça coute 49 dollars 99.

Ce n’est donc pas une blague. À l’origine oui. Les créateurs du projet reconnaissent que l’idée est née il y a trois ans. C’est à ce moment-là qu’ils ont acheté le nom de domaine invisablegirlfried.com à tout hasard. C’est ce qu’on appelle un Drunk Name, littéralement, un nom de domaine éméché, et ça veut tout dire.

Mais le projet a pris forme quand ils ont participé à ce qu’on appelle un " Start-Up Weekend " à Saint-Louis aux Etats-Unis. C’est un événement où des créateurs, de développeurs, des financiers, des entrepreneurs se rassemblent pour mettre sur pied des start-ups. Ils ont remporté le prix pour lancer le projet. Comme le dit un co-fondateurs : C’est parti d’un délire pour arriver à quelque chose qui marche ".

Cette démarche qui vise à stimuler la créativité, l’innovation et la création d’entreprise - quitte à délirer un peu, du moins au début - c’est ça qui est important. Et ça ne débouche pas que sur des idées qui peuvent paraitre saugrenues. Cette dynamique, on la retrouve aussi chez nous, en Wallonie autour du projet Creative Wallonia.

Un peu macho "la copine invisible" ? et bien Les créateurs de la boite annoncent aussi une version : " Le copain invisible ". Et ils précisent que l’on est pas obligé d’être du sexe opposé pour s’inscrire sur un des deux sites.

Articles recommandés pour vous