RTBFPasser au contenu

La vie du bon côté

Faire le ménage ensemble après les fêtes

24 septembre - La répartition des tâches ménagères... Un sésame pour la bonne santé du couple !

Sylvie Honoré et ses invités nous délivrent des clés pour "faire durer le couple et miser sur le long terme". Ann Van den Hautte, psychologue et coach en rangement et organisation d'intérieur, était l'une de ses invités et livre les conseils pour répartir les tâches ménagères sans engendrer ou faire perdurer un conflit.

Le bien-être intérieur passe par le bien-être de votre intérieur !

Tel est le credo de cette psychologue pour qui il est primordial de partager correctement les tâches ménagères pour la bonne santé du couple.

Le partage équitable des tâches ménagères, ce n'est pas si compliqué...

Parents and children unpacking grocery in kitchen

Si on parle de partage des tâches, un premier constat que dresse Ann c'est la différence entre équitable et équilibre. Ce n'est pas un concours de qui fait le plus, ou d'en faire autant, chacun doit trouver son équilibre et que le partage doit être juste pour les deux en fonction des horaires.

Ann affirme :

On n'a pas les mêmes horaires, la même vie, les mêmes capacités ni le même temps à la maison. On ne sait pas toujours faire 50% chacun. Il y a peut-être du 40-60% ou les enfants participent aussi.

Autre problème pointé par Ann, la divergence de point de vue sur la saleté. "Il faut trouver des accords là-dessus, par rapport aux quantités de tâche, par rapport à qui fait quoi, par rapport à ce qui est tolérable pour l'un et pas pour l'autre. Il faut mettre de l'eau dans son vin comme on dit".

La communication est donc évidemment primordiale : qui veut faire quoi, qui aime de faire quoi, etc.

D'où l'importance de déléguer. "Ce n'est pas savoir faire aussi bien mais le faire autrement et l'accepter. Il y a de nouveau une communication : Sortir les poubelles il y a différentes façons de faire" nous explique Ann. Oui mais dans ce dernier cas, si les poubelles n'ont toujours pas été sorties depuis plusieurs semaines et que l'on perd patience face à son conjoint, comment le lui dire ?

C’est une discussion qui peut alors s'amorcer lors de conseils de famille et parler aussi sans accuser l'autre, parler de soi de ses émotions, de ce qui nous embête… et trouver ensemble les solutions. Ces discussions peuvent aussi être établies avec les enfants car elle assure :

Les enfants ont leur part à jouer aussi dans la famille et dans toutes les obligations

Il faut trouver des accords sur qui veut faire quoi et qui aime faire quoi. "On ne se rend pas toujours compte de qui aimerait sortir les poubelles par exemple". Elle développe : "Peut-être que vos enfants ont envie de passer l'aspirateur, que votre mari a envie de cuisiner".

Quand on délègue, il faut lâcher prise, lâcher le contrôle et pouvoir accepter que l'autre ne va pas forcément tout faire exactement comme nous l'aurions fait. L'important, c'est que les poubelles soient sorties.

Il y a donc une communication à rétablir sur les tâches à réaliser dans la maison.

Ces tâches, on peut les remplir de la façon que l'on souhaite. On peut les faire ensemble, les faire en même temps, se dire par exemple qu’après le repas, il n'y a pas qu'une seule personne qui va ranger, faire la vaisselle, nettoyer la table… Tout le monde s'y met pendant une durée limitée et donc pas de frustration de devoir s’occuper de tout, seule, alors que Monsieur ou les enfants sont confortablement dans le canapé.

La charge mentale

Cette notion est souvent avancée pour les femmes. Ann Van den Hautte a un programme pour cette charge mentale en ligne. La charge mentale, c'est "tout ce qu'on doit penser, anticiper au niveau des tâches ménagères"

La psychologue reprend l'exemple des poubelles : "À partir du moment où on a délégué les poubelles on les délègue de A à Z. On n'y pense plus. Si le mari ne les sort pas alors que c'est sa tâche tant pis. C'est sa responsabilité pour pouvoir alléger un maximum Parce que cette charge mentale prend énormément d'énergie et de frustration, de colère. Là aussi la communication est importante".

Ann a donc créé "un programme sur 21 jours pour travailler tout cela : faire l'état des lieux, déléguer, créer un conseil de famille car c'est un problème récurrent et qui pèse énormément dans les couples".

Si on ne discute pas sur ces sujets, cela crée généralement des conflits.

Elle complète :

Je pense que la communication dans les couples qu'elle qu'elle soit dans tous les domaines est quelque chose de très essentiel. Il faut parler de soi, de ses émotions. Accuser l'autre ne fonctionnera pas.

Pour en savoir plus...

En tant aussi qu'organisatrice de rangement, elle fait du rangement et du désencombrement mais gère l'organisation de la maison, aide à mettre des choses en place sur le planning des tâches et à ouvrir l'esprit, notamment sur le principe de la charge mentale.

Consultez la page d'Ann Van den Hautte, www.lapsydulogis.be pour en savoir plus.

Tous les jours, prenez la vie du bon côté !

VBC BEST OF 01/01 La répartition des tâches ménagères... Un sésame pour la bonne santé du couple !

Du 100% digital… Du lundi au vendredi sur Vivacite.be, Sylvie Honoré vous propose le podcast du jour ; votre rendez-vous Bien Etre en présence d’un expert en développement personnel.

- La vie du bon côté, c’est aussi un second rendez-vous quotidien dans l’émission "VIVRE ICI" dès 14h15.

- Mais La Vie du bon côté, c’est surtout tous les jours, quand vous le voulez du matin au soir, en podcast et dans la bonne humeur sur Vivacite.be, sur auvio, sur spotify, sur votre smart ou I Phone, C’est partout, tout le temps, où vous le voulez comme vous le voulez !

 

Sur le même sujet

10 déc. 2019 à 07:00
3 min
09 déc. 2019 à 07:00
2 min

Articles recommandés pour vous