RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les décodeurs RTBF

Faire de la contre publicité pour défendre la planète, ça paie ...

18 févr. 2022 à 09:37Temps de lecture1 min
Par Frédéric Brébant

Actuellement, Certaines marques et entreprises font ce que l'on appelle de la ‘‘contre-promotion des nouveaux horizons’’ comme argument publicitaire. Les explications de Frédéric Brébant.

Les nouveaux horizons, on peut clairement les classer en deux catégories. D’une part, l’homme et la femme du 21e siècle rêvent de conquête spatiale en général et de la planète Mars en particulier, comme le fantasque Elon Musk, patron de Space X.

Et d’autre part, le même humain du 21e siècle rêve aussi de nouveaux horizons virtuels, cette fois dans l’univers numérique, à l’instar de Marc Zuckerberg qui veut bâtir ce fameux Métaverse pour tout un chacun.

Certaines marques et associations commencent à récupérer ces nouveaux horizons pour en faire la contre-promotion afin de servir leur propre discours. Un exemple : la dernière pub de la société américaine Salesforce (20 milliards de chiffre d’affaires), qui est un éditeur de logiciels et qui a diffusé ce spot le week-end dernier, lors du dernier Superbowl.

Loading...

Alors, clairement le message de la marque Salesforce est le suivant : arrêtons de dépenser notre argent et notre énergie à conquérir de nouveaux territoires comme la planète Mars ou le Metaverse et concentrons-nous plutôt sur notre planète qui est en danger.

Et donc concrètement, Salesforce communique sur son propre plan d’action qui vise à lutter contre le réchauffement climatique.

Loading...

Ce n'est pas nouveau

Il s’agit en fait d’un spot signé Fridays For Future, le mouvement de la militante écologiste Greta Tunberg, et ça ressemble à une superbe campagne de promotion pour une nouvelle destination touristique, en l’occurrence la planète Mars, où il n’y a ni pollution, ni pandémie.

Le spectateur est invité à rejoindre les pionniers qui partiront à la conquête de ce nouveau territoire, mais là aussi, le message est cinglant après de longues secondes d’idéalisation martienne : les 99% de la population qui resteront sur Terre ont intérêt à relever rapidement le défi du changement climatique s’ils ne veulent pas disparaître.

Donc, une fois de plus, on est dans la contre-promotion de ces nouveaux horizons pour faire passer un message hautement écologique.

Tendance pub

La ‘‘contre-promotion des nouveaux horizons’’ comme argument publicitaire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous