Actualités locales

Faire baisser sa facture d’électricité ou de gaz : les conseils des guichets de l’énergie

© © Tous droits réservés

Ils sont très sollicités en ce moment. Normal, tout le monde rêve de voir sa facture diminuer. Quelles sont les demandes les plus fréquentes ? Et les recommandations données par ces spécialistes des économies d’énergie ? Petit tour d’horizon.

En ce début septembre, les demandes affluent au guichet de l’énergie de Tournai. Jean-François Philippe reçoit des particuliers parfois très désemparés, assommés par la dernière facture qu’ils ont reçue de leur fournisseur de gaz ou d’électricité.

Faut-il changer de chauffage ?

C’est une des questions les plus fréquentes. "Les personnes qui se chauffent au gaz, en particulier, sont en panique pour le moment. Beaucoup envisagent de s’équiper d’une pompe à chaleur. Mais ce n’est pas toujours une bonne idée ! De quelle pompe à chaleur parle-t-on ? Les air-eau sont plus performantes. Il faut savoir aussi que les pompes à chaleur fonctionnent bien dans des maisons bien isolées, et en combinaison avec des panneaux photovoltaïques". Attention donc aux fausses bonnes idées, prévient Jean-François Philippe.

Est-ce le bon timing pour isoler sa maison ?

C’est le meilleur moyen de réaliser des économies : éviter les fuites ! "Et pas en isolant uniquement la toiture ou les châssis. Il faut désormais penser aux murs et aux sols. C’est vers ça que nous devrons aller, absolument !", insiste le spécialiste énergie. Mais tous les jours, au guichet, il est confronté à la crise et à ses réalités. Qui va se lancer, à l’heure actuelle, dans des travaux d’isolation XXL ? "les priorités sont ailleurs, ce sont de gros investissements". Ceux qui poussent la porte du guichet espèrent des solutions moins coûteuses et surtout plus rapides. "Même s’il existe des aides très intéressantes, pour limiter la facture : des prêts à 0% notamment".

Peut-on changer de fournisseur ?

"Je rencontre souvent des 'clients dormants', c’est-à-dire des gens qui n’ont jamais renégocié leur contrat, ni pensé à changer de fournisseur", constate Jean-François Philippe. Or, depuis 2009, le marché est libéralisé. On peut changer de fournisseur de gaz, d’électricité. Et on a tout intérêt à s’intéresser à la question !" Cela peut rapporter gros, en effet. Un Tournaisien a quitté le guichet de l’énergie le cœur léger, tout récemment : il venait de gagner 700 euros sur sa facture annuelle. "Sur internet il existe plusieurs comparateurs d’énergie : la CWAP, la CREG, le site monenergie.be. Nous aidons régulièrement les gens à faire des simulations. Cela peut aller du simple au double, selon le fournisseur !"

Les petits gestes : ça vaut la peine, vraiment ?

Diminuer son chauffage, éteindre la lumière quand on quitte une pièce, dégivrer son congélateur… Ce sont des conseils maintes et maintes fois répétés. On s’interroge tout de même parfois sur leur impact réel, sur la facture. "Ça vaut vraiment la peine", insiste Jean-François Philippe. "Diminuer son chauffage d’un petit degré permet de faire 7% d’économies". On promet d’y penser !

A noter à l’agenda !

Le guichet de l’énergie de Tournai donne des conférences sur le sujet. La prochaine, le 14 septembre est intitulée "diminuer sa consommation électrique et choisir son fournisseur." Le 26 octobre, on y apprendra comment "baisser sa consommation de chauffage et d’eau chaude". Le 7 décembre, gros plan sur les énergies renouvelables, les petites installations photovoltaïques et le chauffage au bois. Tout le monde peut y assister, en présentiel ou par visioconférence, à condition de réserver (energie@tournai.be).

Sur le même sujet

Ces bons gestes au volant pour économiser du carburant

Mobilité

Hausse des prix de l’énergie : les ménages en difficulté autorisés à ne payer que les intérêts de leurs prêts hypothécaires

Prix de l'énergie

Articles recommandés pour vous