RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Facebook Live de La Tribune – Philippe Albert : "Au Standard, il faut quelqu’un de rassembleur qu’on écoute, Marc Wilmots est ce gars-là"

Loading...

Dans le Facebook Live en préface de La Tribune, c’est Philippe Albert qui a répondu à vos questions ! Le cas de la carte rouge de Vanzeir, la belle période d’Anderlecht, la crise profonde du Standard, mais aussi Charleroi, Bruges ou encore la course au maintien… Tous ces sujets ont été passés en revue ! Extrais choisis. 

Le Standard risque-t-il de descendre en D1B ? "Non non, je tiens à rassurer les supporters. Le Standard est dans une situation très difficile, à tous les niveaux. Au niveau de la direction, du jeu, au niveau du noyau. Il y a énormément de joueurs qui jouent en dessous de leur niveau. Moi je retiens surtout deux matches pour ce Standard très malade, c’est la réception du Beerschot et celle de Seraing. Si le Standard prend des points face à ces deux équipes, le Standard restera en D1A. Et ce sera tant mieux pour tout le monde parce qu’on ne peut pas imaginer un tel club dans la division inférieure. Il suffit de gagner deux matches, même de faire un 4/6. Mais oui malheureusement la saison du Standard risque de se terminer le 10 avril. C’est un peu dommage pour les supporters qui finalement n’auront pas vu grand-chose cette saison. C’est une saison pourrie à tous les niveaux."

Le Standard n'est pas un club comme les autres

Le principal problème réside-t-il dans l’effectif des Rouches ? "Je pense qu’il y a de la qualité dans cet effectif. Pas autant qu’on aurait pu l’imaginer. Mais le tout est une question de confiance, qui ne s’acquiert qu’avec de bons résultats. Et ces derniers sont beaucoup trop rares cette saison. Elsner n’a pas apporté énormément non plus. Il a un moins bon bilan comptable que Mbaye Leye. C’est insuffisant et peu d’entraîneurs résistent à un tel bilan. Pour le coach il vaudrait mieux faire une bonne prestation contre La Gantoise. S’ils prennent une large défaite dans les dents, Elsner pourrait être limogé prochainement. […] Ce serait dommage pour lui parce qu’il était dans une situation confortable à Courtrai. Il a voulu relever le défi au niveau du Standard, mais ce n’est pas un club comme les autres, tout le monde le sait. Il se passe toujours quelque chose au Standard, tant positivement que négativement. Il n’y a jamais une semaine où ils peuvent travailler dans la quiétude. Il a pris ses responsabilités, s’il se plante à lui de rebondir dans un autre club."

L’objectif à court terme du Standard doit être de retrouver de la confiance, remotiver les joueurs afin de commencer à préparer la saison prochaine.

Pour ce faire, Philippe pense depuis longtemps déjà que le Standard a besoin d’un coach rassembleur, une personnalité forte pour recréer un esprit de groupe : "Un gars vient d’être limogé du côté du Maroc et il faut un rassembleur. Il faut quelqu’un qu’on écoute quand il tape du poing sur la table. Marc Wilmots est ce gars-là, avec un caractère absolument extraordinaire. Comme rassembleur, ce qu’il a fait avec l’équipe nationale c’est absolument extraordinaire. Après ce qui s’est passé contre le pays de Galles en France c’est une autre histoire. À l’heure actuelle, pour le bien de tout le monde au Standard, pour apaiser un peu tout ce qu’il se passe tant au niveau de la direction, que des joueurs, et des résultats, un Marc Wilmots serait la personne idéale, mais je me répète, comme rassembleur. C’est ce qu’il faut au Standard à l’heure actuelle."

Comme une transition vers quelque chose de plus stable et plus sain. Les dirigeants du Standard auront peut-être la même idée que Philippe si Elsner venait à quitter son poste où s’il était limogé dans les semaines à venir. 

Articles recommandés pour vous