RTBFPasser au contenu

Cuisine

Face au manque d'employés, les fast-foods américains montent leurs prix

Face au manque d'employés, les fast-foods américains montent leurs prix.
18 janv. 2022 à 10:302 min
Par RTBF avec AFP

Aux Etats-Unis, la pandémie a révélé aux salariés du secteur leur manque d'envie de poursuivre dans cette voie professionnelle. Et cette désertion fait augmenter les prix.

Les chaînes de restauration rapide américaines ont d'ores et déjà mis en place des solutions pour contrer ce manque de main-d’œuvre.

Le secteur en proie à une inflation jamais observée

Des boîtes de chicken wings qui passent de dix à huit pièces. Des promos sur les pizzas qui ne seront accessibles que sur Internet. Aux Etats-Unis, la chaîne Domino's cherche des solutions pour contrer le manque de main-d’œuvre. D'ici quelques semaines, les décisions devraient être mises en application.

Aux Etats-Unis, les fast-foods doivent faire face à une inflation record.

Selon le Département du travail, les prix sont en augmentation de 7,1% par rapport à octobre dernier.

Depuis que cette instance gouvernementale collecte des statistiques à propos du secteur de la restauration, jamais on n'avait relevé une inflation aussi importante.

Et la tendance n'est pas nouvelle puisque le média Business Insider avait déjà remarqué que les fast-foods américains n'avaient pas eu d'autres choix en juillet dernier que de faire gonfler leurs tarifs de 10% en moyenne. C'était le cas chez Taco Bell, mais aussi chez McDonald's, où l'offre avait été revalorisée de 8%.

8 restaurateurs sur 10 en panne de main-d’œuvre

8 restaurateurs sur 10 en panne de main-d’œuvre.
8 restaurateurs sur 10 en panne de main-d’œuvre. Tunvarat Pruksachat

Selon l'association qui représente des restaurateurs américains, plus des trois quarts des propriétaires de lieux de restauration (78%) ne disposent pas d'assez de personnel pour gérer une activité normale.

Les métiers de la restauration ne séduisent plus : 15% des salariés ont déclaré avoir changé de secteur d'activité en 2021 et 33% des salariés ont confié vouloir quitter le secteur d'ici fin 2021, d'après une étude black Box Intelligence.

Résultat, le milieu de la restauration et des bars, l'un des plus touchés par la vague de démissions qui touche actuellement les Etats-Unis ("The Big Quit"), compterait un million d'emplois non pourvus, selon la National Restaurant Association.

La pandémie a fait exploser le coût des matières premières

La hausse des prix des matières premières explique aussi les raisons de cette inflation. Les prix de la viande de porc ont gonflé de 14,1% et ceux de la viande du bœuf de 20,1%.

Cette nouvelle donne bouscule le business model des chaînes de fast-food, à l'image d'une enseigne américaine qui avait fait de sa pizza à cinq dollars un concept. La semaine dernière, le PDG de Little Caesars avait annoncé devoir augmenter de 11% le prix de son produit phare, qui n'avait pourtant pas bougé depuis 1997. Pour autant, le prix reste très accessible : 5,55 dollars. Qui plus est, pour rassurer ses clients, le patron avait précisé à Forbes que la pizza comporterait 33% de pepperoni en plus. 

Des robots pour remplacer les hommes ?

La tech pourrait-elle être une solution pour enrayer la hausse des prix ? En Israël, une start-up a dévoilé un restaurant-robot qui débite jusqu'à cinquante pizzas par heure, sans aucune intervention humaine.

D'après le média The Spoon, l'entreprise Hyper Food Robotics croit dans le déploiement d'une chaîne automatisée, qui serait alors une grande première dans le monde...

Sur le même sujet

22 avr. 2022 à 12:00
1 min
28 janv. 2022 à 15:09
1 min

Articles recommandés pour vous