Regions

Face à une population furieuse, le bourgmestre d'Anderlecht recule sur le nouveau plan de circulation "Good Move"

Plan Good Move : A Anderlecht on n en veut plus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 sept. 2022 à 18:23 - mise à jour 22 sept. 2022 à 18:29Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Xavier Lambert

Le bourgmestre d'Anderlecht Fabrice Cumps (PS) propose de repartir de zéro dans l'élaboration du nouveau plan de circulation du quartier de Cureghem, à l'origine de fortes tensions dans la commune.

La décision, qui doit encore être négociée avec ses partenaires de majorité Ecolo-Groen, devrait être confirmée dans les jours à venir.

"Comme pour chaque projet, il y a des partisans et des opposants. Cela ne m'inquiète pas. Mais ce qui me préoccupe ici, ce sont les réactions émanant de ce quartier. On y trouve les habitants historiques, d'origine maghrébine, qui estiment que le plan est contre eux et conçu pour les nouveaux venus, mais ce n'est pas du tout correct. Nous l'avons introduit pour améliorer les conditions de vie dans le quartier", commente M. Cumps.

La mise en place des premiers aménagements de voirie a entraîné ces derniers jours une forte résistance de certains habitants et commerçants, avec des sabotages et parfois des menaces à la clé. C'est pourquoi le bourgmestre a décidé d'intervenir, se justifie-t-il aujourd'hui.

Une question de cohésion sociale

Ecolo-Groen ne semble pour l'instant pas prêt à abandonner le plan de circulation ni à le réécrire complètement, mais le bourgmestre estime toutefois nécessaire d'intervenir pour regagner la confiance des habitants.

"J'ai peur que la cohésion sociale dans le quartier recule fortement. Or, en tant que bourgmestre, je dois veiller à cette cohésion. D'où ma proposition de ne pas poursuivre provisoirement avec ce nouveau plan et de repartir de zéro, avec tout le monde autour de la table".

"Nous allons nous y prendre différemment. L'erreur que nous avons commise est d'avoir voulu changer tout en une seule fois, alors que Cureghem est une grande zone. L'idée à présent est de découper cette zone en plusieurs parties et de travailler plus localement, quartier par quartier. Il y avait aussi des choses qui fonctionnaient bien. Nous pouvons donc y aller de manière progressive et prendre de nouvelles mesures dans les mois à venir", conclut M. Cumps.

 

Sur le même sujet

Anderlecht : le mea culpa de l’échevine de la Mobilité après l’abandon du plan Good Move à Cureghem

Regions

Le bourgmestre d'Anderlecht veut retirer le plan Good Move

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous