Moteurs Formule 1

F1 Singapour : Leclerc ne pensait "pas faire la pole", Perez voit des opportunités, Hamilton était "si proche"

Charles Leclerc a réalisé la pole sur une piste de Singapour changeante. Le Monégasque a tiré le meilleur de sa Ferrari pour réaliser le meilleur temps devant Sergio Perez et Lewis Hamilton. Le pilote Ferrari était évidemment ravi au moment de la traditionnelle interview à même la piste : "Vraiment un super public. C’est sympa de voir autant de monde. Ça a vraiment été une séance compliquée. La Q1 et la Q2 en intermédiaire. En Q3, on ne savait pas vraiment ce qu’il fallait faire. On a opté pour les softs à la dernière minute et ça a payé. C’était vraiment piégeux. J’ai fait une erreur dans mon dernier tour donc je ne pensais pas faire la pole mais c’était juste suffisant donc je suis très heureux".

Si les qualifications se sont bien passées pour Leclerc, le week-end n'avait pourtant pas très bien débuté avec très peu de tours réalisés lors des essais libres suite à quelques soucis mécaniques : "Je suis très content avec le résultat d’aujourd’hui, surtout après la journée qu’on a connu vendredi. On a fait très peu de tours hier à cause de certains problèmes mais on s’est bien rattrapé. On n’a pas beaucoup de données pour la vitesse en course mais si on fait tout bien, je suis sûr qu’on peut gagner".

Humide, le tracé de Singapour s'est avéré encore plus délicat que sur le sec avec ses rails très proches des limites de la piste, comme souvent sur les tracés urbains. Charles Leclerc est toutefois parvenu à passer outre ces difficultés pour réaliser le meilleur temps : "C’était vraiment spécial. Chaque qualification dans des circuits urbains, on flirte avec les limites. Et encore plus quand c’est humide comme ça, il y a certaines parties qui restent mouillées donc on perd l’arrière. Mais au final, j’ai réussi à faire un tour plutôt propre et ça a suffi".

Perez : "Il y aura des opportunités d’attaquer Charles et se battre pour la victoire"

Sergio Perez, qui a limité la casse pour Red Bull en réalisant le deuxième temps alors que Verstappen n'était que 8e, était satisfait de sa prestation mais était tout de même frustré de passer aussi proche de la pole : "Je pense qu’en partant en première ligne, il y aura des opportunités d’attaquer Charles et se battre pour la victoire. C’est un peu frustrant de manquer la pole pour 22 millièmes. Mais je pense que mon équipe a fait du bon boulot, en prenant les bonnes décisions au bon moment. Je suis très heureux".

Deuxième, le Mexicain fait donc partie de ceux qui ont su s'adapter aux conditions changeantes, même s'il reconnait que ce n'était pas chose aisée : "C’était vraiment difficile de s’adapter aux conditions. Demain, ce sera pareil, ça pourrait être mouillé à n’importe quel moment donc ce sera crucial de ne pas faire d’erreur et de progresser avec la course".

Hamilton : "On savait que la voiture serait plus rapide qu’à Monza mais on ne savait pas à quel point on serait proche"

Lewis Hamilton a longtemps penser tenir le bon bout en réalisant à plusieurs reprises le meilleur temps a finalement été battu de peu par Leclerc et Perez. Une petite déception pour le septuple champion du monde qui a bien cru réaliser la pole : "J’ai tellement poussé, c’était si proche. J’ai tellement essayé. Ces gars sont tout le temps tellement rapides mais j’ai pensé qu’avec un très bon tour, tellement difficile à aller chercher, qu’on pourrait aller chercher la pole. Je suis reconnaissant d’être en deuxième ligne. Merci à l’équipe d’avoir continuer de pousser. On continue et on espère que demain sera un meilleur jour".

Semaine après semaine, Mercedes montre en tout cas qu'il se rapproche des meilleurs et que ses améliorations fonctionnent. Une réalité qui était loin d'être une certitude avant ce week-end : "On ne savait pas où on allait être ce week-end. On savait que la voiture serait plus rapide qu’à Monza mais on ne savait pas à quel point on serait proche. Mais perdre de si peu, c’est ok, on se relève et on se bat demain".

Articles recommandés pour vous