Moteurs Formule 1

F1 : la pépite australienne Oscar Piastri vers un baquet en 2023... oui, mais lequel ?

F1 : Oscar Piastri (pilote réserve du team Alpine) /

© Twitter - Oscar Piastri (Alpine)

18 juin 2022 à 16:28Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger

Tandis que le peloton de la Formule 1 est au Canada, à Montréal plus précisément, pour la neuvième manche de la saison 2022, les discussions se poursuivent en coulisses... pour 2023. Les places et les volants sont chers en F1, on sait donc que les périodes de pause au niveau des négociations de contrats sont très rares.

Prenez l'exemple d'Oscar Piastri, pilote réserve chez Alpine depuis le début de cette saison. Le nom de l'Australien de 21 ans revient avec de plus en plus d'insistance dans le paddock au point qu'on l'imagine clairement comme pilote titulaire lors du prochain exercice. "Est-ce que je pense qu'Oscar sera dans un baquet la saison prochaine ? Oui. Plusieurs possibilités existent, nous prendrons la décision lorsque le bon moment sera venu", a indiqué Otmar Szafnauer, patron du team Alpine, en conférence de presse.

Deux hypothèses émergent : sans doute la plus probable d'abord, un remplacement du Canadien Nicholas Latifi au sein de l'écurie Williams, qui semble être devenue plus saine financièrement, ne devant plus compter sur des pilotes avec des grosses valises afin de boucler leur budget annuel. Latifi est régulièrement la cible de critiques et doit presque systématiquement s'incliner face à ses équipiers (George Russell en 2020 et 2021, Alex Albon en 2022). Une rumeur envoyait Piastri dans le baquet juste après le GP du Canada, il n'en serait rien à ce stade.

La deuxième hypothèse, c'est plus simplement le baquet de Fernando Alonso. A 40 ans, l'Espagnol semble vouloir poursuivre l'aventure en F1, mais il ne possède pas encore de contrat pour la suite, au contraire d'Esteban Ocon, 25 ans, qui a prolongé jusqu'en 2024.

Né en 2001, Piastri découvre le karting à l'âge de dix ans. Le natif de Melbourne grimpe les échelons petit à petit... avant de bifurquer vers une ascension fulgurante en 2019. A partir de là, il a remporté tous les championnats auxquels il a pris part : champion en Formule Renault Eurocup en 2019, champion en Formule 3 en 2020, champion en Formule 2 en 2021.

Managé depuis deux ans par Mark Webber, expérimenté pilote australien passé en F1 entre 2002 et 2013, Piastri est vu comme un futur grand talent dans la discipline reine des monoplaces.

GP Azerbaïdjan 2022 : Victoire de Max Verstappen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous