Moteurs Formule 1

F1 Italie : Verstappen s’impose devant Leclerc dans un GP qui s’est terminé derrière voiture de sécurité

GP Italie 2022 : Victoire de Max Verstappen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

11 sept. 2022 à 04:00 - mise à jour 11 sept. 2022 à 13:23Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Max Verstappen a remporté le Grand Prix de Monza qui s’est terminé sous voiture de sécurité après l’abandon de Daniel Ricciardo. Charles Leclerc termine deuxième et George Russell complète le podium.

Verstappen part en soft et gagne déjà deux places dès le départ pour se retrouver en cinquième position. Il avale ensuite Gasly dans la longue ligne droite avant la chicane et part ensuite à la chasse de Ricciardo qu’il passe sur la ligne pour entamer le deuxième tour en troisième position.

Après quatre tours, le Néerlandais passe Russell et s’empare de la deuxième position et peut donc se lancer à la poursuite de Leclerc. Parti 18e suite à des pénalités, Sainz entame lui aussi une remontée au volant de sa Ferrari et pointe à la 10e place.

Sur les terres de Ferrari, Sainz est décidemment déchaîné. L’Espagnol occupe la 7e place après 10 tours et met la pression sur les McLaren de Norris et Ricciardo et l’Alpha Tauri de Gasly. En deux tours, il dépasse Norris puis Gasly pour se retrouver cinquième au moment où Vettel abandonne et la virtual safety car fait son apparition. Moment choisi par Leclerc pour rentrer aux stands et passer les pneus medium. Verstappen prend donc la tête du Grand Prix alors que Sainz dépasse Ricciardo et se retrouve donc quatrième, juste derrière Leclerc.

Au 26e tour, Verstappen, qui a poussé ses pneus soft à leur maximum, rentre au stand et passe en pneus medium pour tenter une stratégie à un arrêt. Le Néerlandais est désormais bien plus rapide que le Monégasque et Ferrari fait donc rentrer une deuxième fois Leclerc pour passer les softs au 34e tour. Sainz est lui aussi rentré pour passer les pneus tendres et occupe la cinquième place.

Lewis Hamilton, parti en fond de grille, réalise une belle course et pointe au sixième rang après 37 tours et revient même à la cinquième place alors qu’il reste dix tours. Sainz est, lui, à la chasse de Russell pour tenter de placer les deux Ferrari sur le podium. La stratégie à un arrêt de Red Bull a fait la différence et Verstappen gère son avance sur Leclerc qui pousse et réalise le meilleur tour à plusieurs reprises mais est trop loin pour revenir.

Coup de tonnerre à six tours de l’arrivée lorsque Ricciardo abandonne. La voiture de sécurité sort sur la piste et va relance le suspense pour les derniers tours. Verstappen et Leclerc rentrent tous les deux au stand pour passer des pneus tendres pour les derniers tours de la course.

Mais le temps d’évacuer la voiture de l’Australien est trop long et la course va se terminer sous voiture de sécurité. Verstappen s’impose devant Leclerc et Russell. Sainz a réalisé une belle remontée mais termine au pied du podium. Hamilton est cinquième alors que De Vries termine neuvième et marque deux points pour son premier Grand Prix de la saison et est élu pilote du jour..

Articles recommandés pour vous