Moteurs Formule 1

F1 Brésil : Lewis Hamilton, disqualifié, s’élancera dernier pour la course sprint, 50.000 € d'amende pour Verstappen

© Tous droits réservés

13 nov. 2021 à 17:07 - mise à jour 13 nov. 2021 à 17:32Temps de lecture2 min
Par Thibaut Rinchon

Lewis Hamilton devra donc s’élancer depuis la pitlane ce samedi pour la course sprint du GP de Sao Paulo. Le Britannique faisait l’objet d’une enquête des commissaires de course quant à une irrégularité signalée au niveau de son aileron arrière mobile (DRS). Voilà un énorme couac pour le champion du monde dans la lutte pour le titre étant donné que la sprint race détermine la grille de départ de la course dominicale. Le week-end démarre de la plus mauvaise des manières pour le pilote Mercedes qui accuse 19 points de retard sur Max Verstappen et qui était déjà assuré de reculer de 5 places sur la grille du GP de dimanche suite à une nouvelle pénalité moteur. 

Pour rappel ce vendredi, Lewis Hamilton avait dominé les qualifications déterminant le grille de départ de la course sprint de ce samedi. Mais à peine la séance terminée, le DRS du champion du monde est déclaré non-conforme. Le problème concerne l'
écart entre les deux "ailettes" de l'aileron arrière lorsque le DRS est activé (il doit être de 85 millimètres maximum). S'il est plus grand que le maximum autorisé, cela peut offrir une meilleure vitesse de pointe en ligne droite. Voilà donc la raison de la disqualification du pilote Mercedes.

Mais la saga ne s’arrête pas là. Quelques heures plus tard, c’était au tour de l’autre prétendant à la couronne, Max Verstappen, d’être convoqué par les commissaires. La raison ? Une fois les voitures immobilisées après la qualification, le pilote Red Bull est allé inspecter et (visiblement) toucher l’aileron arrière de la Mercedes. Seulement, les monoplaces se trouvent déjà sous régime de parc fermé dès la fin de la séance et dès ce moment il est interdit de toucher les voitures.

Mais même si la règle est claire, la convocation de Verstappen pouvait sembler surprenante. En effet on a souvent assisté à ce genre "d’inspection" de monoplace à l’image de Sebastian Vettel habitué à jeter un œil à la concurrence. L’allemand est d’ailleurs souvent surnommé "détective Vettel".

Loading...

Ce samedi Max Verstappen et Lewis Hamilton devaient donc tour à tour se rendre chez les commissaires afin de fournir plus d’explications et permettre à ceux-ci de rendre leur verdict. Le Britannique devra finalement s'élancer de la voie des stands à 20h30 ce samedi alors que Max Verstappen s'en est sorti avec une amende de 50.000 €.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous