RTBFPasser au contenu

Scène - Théâtre

"Extreme/Malecane", la pièce qui s'interroge sur la montée de l'extrême droite chez les jeunes, au Théâtre National jusqu'au 27 novembre

Photo d’illustration de la pièce "Extreme/Malecane" de Paola Pisciottano, metteuse en scène italienne formée notamment à l’INSAS.
24 nov. 2021 à 10:28 - mise à jour 24 nov. 2021 à 12:192 min
Par Ségolène Misselyn

Depuis plusieurs années, l’Europe connaît une montée des partis d’extrême droite ainsi qu’une résurgence des sentiments nationalistes notamment au sein de la jeunesse. Dans sa pièce "Extreme/ Malecane" ("Extrême mal de chien"), Paola Pisciottano, metteuse en scène italienne formée entre autres à l’INSAS, s’interroge sur ce phénomène.

En 2018, Paola Pisciottano retourne voir sa famille dans le sud de l’Italie. Invitée à faire un détour dans le lycée dans lequel elle étudiait, Paola découvre des autocollants ultra-fascistes collés à la porte d’une classe. De cette découverte, naît l'envie de mener une enquête afin de comprendre l’adhésion de la jeunesse européenne à certains idéaux d’extrême droite. Avec "Extreme / Malecane", Paola Pisciottano nous invite à regarder droit dans les yeux ces jeunes aux discours identitaires.

Photo d’illustration de la pièce "Extreme/Malecane" de Paola Pisciottano, metteuse en scène italienne formée notamment à l’INSAS.
Photo d’illustration de la pièce "Extreme/Malecane" de Paola Pisciottano, metteuse en scène italienne formée notamment à l’INSAS. Joan Calvet / Théâtre National

Sur une scène au décor particulièrement neutre, quatre acteurs prennent tour à tour la parole. S’exprimant chacun dans leur langue maternelle, les comédiens parlent d’eux-mêmes, de leur vécu et emmènent petit à petit le public dans une expérience ambiguë dans laquelle se mêlent des moments légers auxquels se livre volontiers la jeunesse – écouter de la musique, tomber amoureux, discuter, danser, aller à la plage – avec des fragments de discours à tendance nationaliste. Ainsi, au fur et à mesure de la pièce, le public devient témoin du moteur de la propagation des idées radicales véhiculées par les partis européens d’extrême droite.

"Ma démarche est de tenter d’aller au-delà de l’analyse politique pour pouvoir saisir les aspects liés à l’expérience, au sentiment d’appartenance et à l’émotivité qui sont à la base de la diffusion des mouvements intégristes.", Paola Pisciottano.

Ainsi, cette matière documentaire permet aux spectateurs de se plonger dans l’intimité des jeunes sympathisants aux idées néo-fascistes et de comprendre comment la peur, la précarité, "l’autre" ainsi que le besoin d’appartenir à une communauté rendent les discours nationalistes si plaisants pour ces jeunes en quête de sens.

La pièce "Extreme/Malecane" sera jouée jusqu'au 27 novembre au Théâtre National. Chaque représentation sera suivie d’une rencontre pour débattre et s’interroger sur la montée de l’Extrême droite en Europe. 

 

Sur le même sujet

20 janv. 2022 à 09:00
2 min
10 janv. 2022 à 08:54
1 min

Articles recommandés pour vous