Monde

Extrême droite : Giorgia Meloni défend "l’Europe des patriotes" lors d’un meeting de "Vox" à Madrid

Giorgia Meloni à Rome le 5 octobre

© 2022 Antonio Masiello

09 oct. 2022 à 15:11Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par K.D.

La cheffe pressentie du futur gouvernement italien, Giorgia Meloni, a appelé de ses vœux dimanche une "Europe des patriotes", en montrant notamment le gouvernement polonais en exemple, lors d’un rassemblement du parti d’extrême droite espagnol Vox à Madrid.

Dans une vidéo enregistrée diffusée lors de ce meeting, la dirigeante du parti post-fasciste Fratelli d’Italia a plaidé pour "une Europe plus courageuse […] afin de répondre aux grandes crises internationales et un peu plus humble quand il s’agit de traiter d’aspects de la vie quotidienne qui pourraient se résoudre bien mieux au niveau national sans ajouter de la bureaucratie à la bureaucratie".

 

"Vive l’Europe des patriotes", a encore dit Giorgia Meloni, qui a entamé des négociations avec ses partenaires de coalition, la Ligue antimigrants de Matteo Salvini et le parti conservateur Forza Italia de Silvio Berlusconi, pour former un gouvernement qui devrait voir le jour d’ici fin octobre.

"Dans quelques jours en Italie, nous serons appelés à transformer ces idées en politiques gouvernementales concrètes, comme le font déjà nos amis en Pologne", a-t-elle défendu.

Extrait de notre journal télévisé du 26 septembre :

Autres pays européens

Comme la Hongrie, la Pologne, dont le Premier ministre Mateusz Morawiecki était présent physiquement au meeting de Vox, est en conflit avec Bruxelles sur les questions d’Etat de droit.

La dirigeante post-fasciste italienne a assuré travailler pour que les idées de sa famille politique "arrivent au gouvernement dans un nombre toujours plus grand de nations européennes".

"En Espagne, en Italie et probablement dans toute l’Europe, une majorité de citoyens ne se reconnaissent plus dans les utopies et l’idéologie de gauche et nous demandent d’assumer la responsabilité de gouverner", a-t-elle affirmé.

Giorgia Meloni a aussi salué la récente victoire électorale en Suède d’un bloc de droite et d’extrême droite comprenant les Démocrates de Suède (SD), parti issu de la mouvance néonazie.

Une majorité de citoyens ne se reconnaissent plus dans les utopies et l’idéologie de gauche et nous demandent d’assumer la responsabilité de gouverner

 

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban ou l’ex-président américain Donald Trump ont également diffusé des messages vidéo de soutien lors de ce rassemblement de Vox, troisième force politique espagnole depuis 2019 et le retour de l’extrême droite au Parlement espagnol pour la première fois depuis la fin de la dictature de Francisco Franco en 1975.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous