RTBFPasser au contenu

Nos partenaires

Expo au Mundaneum : Rendre les femmes enfin visibles dans l’Histoire.

Expo au Mundaneum : Rendre les femmes enfin visibles dans l’Histoire.
06 mai 2022 à 11:572 min
Par RTBF Culture - partenariat

Jusqu’au 20 novembre 2022, le Mundaneum propose sa nouvelle exposition “Portraits de femmes. Des récits pour une Histoire”. Abordant la question de l’invisibilité des femmes dans l’Histoire, l’exposition raconte le récit de femmes belges en marche vers l’émancipation et la conquête de leurs droits. 

Des femmes invisibles

Pourquoi les femmes sont-elles si peu présentes dans l’histoire officielle ? Cette question, au cœur des débats actuels, s’inscrit dans une démarche visant à montrer une version de l’histoire plus empreinte d’altérité. Il est grand temps de poser un autre regard sur les récits historiques qui ont invisibilisé les femmes à travers les siècles. L’exposition met en avant des anonymes, des héroïnes, des combattantes, des artistes, des visionnaires,.. avec pour point de départ et narratrice Léonie La Fontaine. La sœur de notre fondateur a été à la tête des premiers mouvements féministes belges. Au travers de 17 portraits principaux, l’exposition aborde 17 thématiques de l’émancipation des femmes belges.

plus d’infos sur le site officiel de l’expo

Un anniversaire

Un des prétextes de l’exposition est le centième anniversaire de l’accès des femmes au Barreau en avril 1922. Impossible de parler des femmes sans évoquer leur lutte, et leur émancipation dans une société peu encline à les laisser faire des choix personnels, professionnels ou politiques. C’est l’occasion de revenir sur l’affaire Popelin qui a émaillé la revendication des droits des femmes dès 1888 et qui déclenchera les premiers mouvements féministes. 

Une personnalité hors du commun

Léonie La Fontaine, la sœur d’Henri La Fontaine (cofondateur du Mundaneum) est une féministe à l’avant-garde d’un combat pour les droits des femmes. Elle s’est mobilisée pour la connaissance, sa diffusion auprès des femmes, encore peu nombreuses à bénéficier d’une instruction et d’une formation qualifiante à l’aube du 20e siècle. La pacifiste qu’elle a été nous ramène à une période où il est difficile de défendre cette perspective. La grande guerre confirmera son acharnement à défendre une société pacifique. Les associations et structures nationales ou internationales où elle intervient soulignent son rôle prépondérant avec les féministes et pacifistes du monde entier. 

Le regard des Grenades-RTBF

Chaque thématique historique est complétée par le regard expert du collectif de journalistes les Grenades-RTBF qui questionne l’actualité et ouvre le débat sur des sujets au cœur des revendications féministes d’aujourd’hui.

Documenter, archiver le présent

Ce projet d’exposition souligne aussi le rôle des centres d’archives dans la mémoire collective et l’importance d’archiver le présent. L’exposition est une invitation à écrire une Histoire de demain plus inclusive et diversifiée. 

Légitimes

Pour compléter le parcours d’exposition, le Mundaneum expose le travail photographique de Nafi Yao membre du collectif Women we share. Cette photographe stimule au travers des 95 portraits de femmes contemporaines réalisés, un regard positif sur la diversité, l’égalité et l’altérité. 

​​​​​​​Autour de l’exposition

Cycle de conférences, projection de film, ateliers, colloque… Un programme complet a été pensé autour de l’exposition pour continuer à ouvrir les débats et élargir les points de vue.

Programme complet sur www.mundaneum.org

Rendre ces femmes enfin visibles dans cette histoire collective, c’est permettre à tout un chacun.e de partir à la reconquête d’une histoire plus juste et légitime.

Sur le même sujet

06 mai 2022 à 12:58
3 min
03 mars 2022 à 20:22
4 min

Articles recommandés pour vous