Economie

Eva De Bleeker demande une enquête sur des pratiques évoquées dans la série FIRE de la VRT

© © Tous droits réservés

17 sept. 2022 à 09:09Temps de lecture2 min
Par Belga édité par Ambroise Carton

La secrétaire d’État au Budget et à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, a demandé à l’Inspection économique et à l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) de mener une enquête sur certaines pratiques financières douteuses abordées dans la série FIRE de la VRT, a annoncé son cabinet samedi. La série, entre temps supprimée, dépeint le mode de vie de plusieurs jeunes dont les investissements en ligne permettraient d’arrêter de travailler très rapidement.

Elle est basée sur le mouvement FIRE – l’acronyme de "financial independence, retire early", ou "indépendance financière, retraite anticipée" prôné sur internet par certaines personnalités.

Si la série a finalement été retirée de la plateforme en ligne de la VRT après que plusieurs acteurs comme Child Focus ou la FSMA ont regretté le message "dangereux" que le programme envoyait au public, le dossier n’est pas clos pour autant. En effet, plusieurs participants à l’émission pourraient être impliqués dans des jeux pyramidaux, un système illégal basé sur le recrutement de membres devant s’acquitter d’une certaine somme d’argent pour leur adhésion. Ils doivent ensuite à leur tour inciter de nouvelles personnes à devenir membre de leur organisation afin d’espérer engranger des profits.

"Endiguer les systèmes pyramidaux"

En réaction, la secrétaire d’État au Budget et à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker a demandé à l’Inspection économique et à l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) de mener une enquête sur ces systèmes pyramidaux, les offres illégales de produits financiers et la fraude à l’investissement. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’elle s’attaque à ce système. Une enquête menée l’été dernier a permis de transmettre plusieurs procès-verbaux pour infractions au parquet.

Eva De Bleeker souhaite, en outre, améliorer le cadre concernant les systèmes pyramidaux. "Au sommet européen informel sur la protection des consommateurs, la secrétaire d’État plaidera donc pour une réglementation plus claire et plus étendue en matière d’interdiction des systèmes pyramidaux. En attendant, elle examine les pistes alternatives pour endiguer les systèmes pyramidaux par le biais d’autres mécanismes nationaux", souligne son cabinet dans un communiqué.

 

Sur le même sujet

Energie en Flandre : le gouvernement flamand couvrira les besoins énergétiques supplémentaires de la VRT

Energie

Articles recommandés pour vous