RTBFPasser au contenu

Cinéma

European Film Awards - La réalisatrice Agnès Varda honorée pour l'ensemble de son oeuvre

Agnès Varda

"Cela fait un peu 'monument. C'est parce que je suis vieille. Je n'aurais pas eu ce prix à 50 ans" a déclaré en souriant la Française, née à Bruxelles, en marge de la cérémonie qui avait lieu à l'opéra national de Lettonie. "C'est pour ma contribution, le fait que j'ai travaillé beaucoup, que j'ai duré, que je n'ai pas baissé les bras, que j'ai essayé de faire des films qui soient toujours un peu différents", ajoute-t-elle. A 86 ans, "Agnès Varda continue d'être une voix importante dans le cinéma français et européen, ainsi que dans le monde de l'art", estime l'European Film Academy. En 1954, son premier long métrage "La Pointe Courte" lui a valu le titre de "grand-mère de la Nouvelle Vague". Sept ans plus tard, "Cléo de 5 à 7" est sélectionné au Festival de Cannes et remporte le Prix du Syndicat Français de la Critique. L'octogénaire compte également à son palmarès des films comme "Lions Love" (1968), "Documenteur" (1981), "L'une chante, l'autre pas" (1976) ou encore "Jacquot de Nantes" (1990). Ces oeuvres mêlent souvent fiction et documentaire. "Elle a pratiquement gagné chacun des prix existants, notamment un Ours d'Argent à Berlin pour 'Le Bonheur" (1965), un Lion d'Or à Venise pour "Sans toit ni loi" (1985), un European Film Award pour "Les glaneurs et la glaneuse" (2000) et un César pour "Les plages d'Agnès" (2008)", souligne encore l'European Film Academy. Son oeuvre entière a par ailleurs été récompensée d'un Carrosse d'Or au Festival de Cannes, d'un César d'honneur et d'un Léopard d'honneur à Locarno. Sur l'ensemble de sa carrière, Agnès Varda a créé plus de 30 courts métrages, documentaires et films de fiction à la fois pour la télévision et le cinéma, ainsi que des expositions photos et installations artistiques.


Belga

Articles recommandés pour vous