RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Europe

Europe : plus d'un cinquième de la population est à risque de pauvreté ou d'exclusion

15 sept. 2022 à 15:02Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par M. Allo

On estime que 21,7% de la population de l'Union européenne (UE), soit un peu plus de 95 millions (95,4) de personnes, étaient l'an dernier à risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, communique jeudi l'office européen de statistiques Eurostat. Près de 6 millions de personnes (5,9 millions ou 1,3% de la population) cumulaient même les trois critères pouvant établir ce risque: vivre dans un ménage menacé de pauvreté (revenu disponible du ménage situé sous le seuil de pauvreté), qui doit gravement se priver matériellement et socialement (par ex. n'est pas en mesure de chauffer son logement, de partir en vacances une semaine sur l'année, ni de manger des protéines régulièrement, entre autres) et/ou un ménage à "très faible intensité de travail" (pas d'adulte qui travaille, où à moins de 20% par rapport à son temps disponible).

Nombre de personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale
Nombre de personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale Eurostat

Les chiffres augmentent très légèrement par rapport à 2020, quand le total était à 94,8 millions de personnes ou 21,6% de la population.

Autour de la moyenne européenne, les chiffres varient largement d'un pays à l'autre. En Roumanie, plus d'un tiers (34,4%) de la population est à risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, et on dépasse aussi les 30% en Bulgarie (31,7%), tandis que la Grèce (28,3%) et l'Espagne (27,8%) se situent juste en dessous. Allemagne (20,7%), Belgique (19,3%), France (19,3%), Pays-Bas (16,6%) font partie des pays qui font mieux que la moyenne européenne. Les pourcentages les plus bas étant enregistrés en Slovénie (13,2%) et en Tchéquie (10,7%).

Le critère le plus rencontré, parmi les trois, est celui de la pauvreté monétaire: il concerne 73,7 millions de personnes à travers l'UE.

Personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale dans les États membres de l'UE
Personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale dans les États membres de l'UE Eurostat

Sans surprise, observe Eurostat, le statut d'emploi apparait comme déterminant dans le risque de pauvreté ou d'exclusion sociale. Une personne sans emploi a un risque démultiplié de tomber dans cette catégorie (le risque atteint 64,5% en 2021), tout comme, dans une moindre mesure, les personnes inactives pour d'autres raisons (42,3%), ou encore les pensionnés (18,6%). De manière générale, les femmes, les jeunes adultes et les personnes ayant atteint un niveau d'enseignement inférieur sont également plus à risque que les autres.

Sur le même sujet

Les chiffres sur la pauvreté sont trop vieux et empêchent de prendre des mesures adéquates

Belgique

La proportion de Belges menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale augmente légèrement

Belgique

Articles recommandés pour vous