RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Football

Euro U17 : la Belgique punie 2-0 par une Espagne plus réaliste, tout se jouera lors du troisième match

Euro U17 : Espagne - Belgique : 2-0

Euro U17 - Groupe C

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 mai 2022 à 04:45Temps de lecture3 min
Par RTBF

La Belgique s'est inclinée contre l'Espagne (2-0) pour son deuxième match de groupe à l'Euro des moins de 17 ans, disputé en Israël. Avec un point au compteur en deux rencontres, les jeunes joueurs belges sont au bord de l'élimination, même si la deuxième place (qualificative pour les quarts de finale) n'est pas encore totalement inaccessible.

Les U17 belges entrent dans le match sans complexes mais c'est l'Espagne qui domine le début de rencontre. A la 12e minute, une petite combinaison sur coup de coin aboutit à un bon centre repris victorieusement de la tête par Javier Boñar, le capitaine espagnol, laissé libre par une défense belge quelque peu désorganisée. Sa reprise de la tête à bout portant ne laisse aucune chance au jeune gardien du Standard Mathieu Epolo.

Avec un tir du Genkois Mika Godts dans les gants du gardien espagnol peu après le quart d'heure et une balle frôlée de la tête par Noah Mawete (médian du Standard), bien placé sur un bon centre, la Belgique cherche clairement l'égalisation en dominant le deuxième quart d'heure. L'Espagne procède surtout en contre-attaque, avec quelques actions dangereuses mais non-cadrées.

Loin de se montrer impressionnés par la technique espagnole, certains jeunes Belges n'ayant rien à envier à leurs adversaires, les joueurs du sélectionneur David Penneman ont régulièrement amené le ballon en zone de conclusion, manquant souvent d'un rien la dernière passe ou le geste du buteur.

L'Espagne a fini par profiter de ce manque de réalisme en doublant la mise juste avant la mi-temps. Après une passe mal appuyée dans le milieu de terrain belge, Iker Bravo (Barcelone U16) a parfaitement profité du jeu rapide de ses co-équipiers et devancé la sortie d'Epolo d'un tir croisé parfaitement placé. 2-0 à la mi-temps : l'addition est lourde pour des Belges loin d'avoir été dominés pendant 45 minutes.

Un penalty non sifflé en deuxième période ?

La Belgique pousse dès la reprise, avec plusieurs corners consécutifs et Stanis Idumbo-Muzambo (Ajax) qui se ménage deux fenêtres de tir sans réussir à réellement se montrer dangereux et l'Espagne conserve son break et passe même tout près du K.O. à l'heure de jeu quand Bravo, encore lui, touche le poteau.

Les Belges passent très près du but à la 68e, quand une mésentente entre le gardien espagnol et sa défense permet à Chamsdine Talbi, monté au jeu quelques minutes plus tôt, de tirer deux fois en direction du but déserté par le gardien. La Belgique aurait pu revendiquer un penalty sur le deuxième tir du jeune Brugeois, que le défenseur replié sur sa ligne semble écarter avec le bras, mais l'arbitre ne bronche pas.

10 minutes plus tard, autre situation dans la surface espagnole, Idumbo s'effondre mais le joueur de l'Ajax ne récolte qu'un carton jaune et pas le penalty qu'il pensait obtenir. La Belgique continue de pousser pour réduire le score mais perd son capitaine Kyriani Sabbe, touché à la tête.

Les U17 belges s'inclinent face à des Espagnols plus réalistes qui ont su profiter des quelques erreurs belges, alors que dans l'autre sens il a manqué un peu de sang froid et un peu de chance aux attaquants belges quand ils sont arrivés en zone de conclusion.

La Serbie ayant battu la Turquie plus tôt dans la journée (2-1) après avoir partagé contre la Belgique en ouverture, les jeunes Diablotins devront impérativement gagner leur dernier match de poule, lundi (23 mai) à partir de 16h30 face à la Turquie tout en espérant que l'Espagne (pas encore assurée de la première place du groupe) s'impose elle aussi contre la Serbie et que la différence de buts soit favorable.

Seize nations, réparties en quatre groupes, participent à cet Euro U17. Les deux premiers de chaque groupe avancent en quarts de finale, où le groupe C (celui des Belges) croisera avec la poule D, qui comprend le Danemark, le Portugal, l'Écosse et la Suède.

Demi-finaliste en 2007, 2015 et 2018, la Belgique avait été éliminée en quart de finale de la dernière édition du tournoi en 2019, battue par les Pays-Bas (doubles tenants du titre). Les éditions 2020 et 2021 ont été annulées suite à la pandémie de Covid-19.

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous