RTBFPasser au contenu
Rechercher

Red Flames

Euro féminin – Ives Serneels : "D’un côté c’est un match référence mais de l’autre côté je suis un peu déçu"

Les Red Flames se sont inclinées (2-1) face à la France après avoir disputé un bon match et mis en difficulté les Bleues. Une fierté pour Ives Serneels, même s’il aurait aimé repartir avec un point comme il l’a expliqué à Erik Libois : "D’un côté c’est un match référence mais de l’autre côté je suis un peu déçu. Je pense que tous ceux qui ont vu le match ont vu une très bonne prestation de notre équipe. Ce sont des matchs contre des équipes qui font partie des meilleures du monde où le ballon doit tomber dans le bon sens pour nous et pas pour l’autre équipe. Ce sont des moments qui ont été pour la France mais c’est le football. Il faut absolument retenir le football proposé et le fait qu’on ait essayé de créer des occasions et on était bien dans l’organisation".

Une bonne prestation qui n’a pas étonné le sélectionneur national : "J’étais sûr ce matin que tout le monde était prêt à réaliser une prestation comme celle de ce soir. La seule qui manque c’est peut-être un point qui était peut-être, avec notre prestation, mérité".

En fin de match, on a pu voir de nombreuses jeunes joueuses monter au jeu et parfaitement rentrer dans leur rencontre : "Ces dernières semaines, des jeunes joueuses ont intégré le groupe avec beaucoup de qualité et il y a encore beaucoup de joueuses avec des qualités sur le banc. Aujourd’hui, une des forces de notre équipe est d’avoir plus que onze joueuses".

Avec ce résultat, combiné au partage entre l’Italie et l’Islande, la Belgique a encore une chance de se qualifier pour la suite de la compétition : C’était l’ambition avant le premier match. Nous avons joué deux matchs et nous avons encore la possibilité de nous qualifier. Je pense que le groupe doit prendre ce match comme base pour le troisième match contre l’Italie".

Pour se qualifier, il faudra donc espérer un bon résultat de la France face à l’Islande en plus d’une victoire ou d’un nul des Flames. Mais Ives Serneels ne veut pas se concentrer sur la rencontre des Bleues : "Le plus important c’est de nous regarder nous-même. La France va faire le match qu’elle va faire et je suis sûr que la France est une équipe qui veut gagner chaque match. Mais ça, ce n’est pas entre nos mains. Pour nous c’est important de nous regarder et d’être prêt pour l’Italie".

A la fin du match, le coach des Flames a d’ailleurs été félicité par Corinne Diacre, sélectionneuse de l’Equipe de France : "Elle a dit que notre équipe avait joué un match magnifique et pour elle c’était un plaisir mais pour nous, c’était peut-être le moment de prendre un point".

Une nouvelle fois, Nicky Evrard a impressionné par sa capacité à arrêter les penaltys. Un arrêt face à Wendie Renard qui satisfait évidemment Ives Serneels : "Je ne pense pas qu’il y ait d’autres gardiennes qui ont fait ça aux championnats d’Europe ou des autres tournois. Nicky est en forme, ça fait quelques mois qu’elle prouve qu’elle est une très bonne gardienne".

Sur le même sujet

Euro féminin 2022 : Féli Delacauw vit un rêve éveillé : "Je n’aurais jamais imaginé participer à l’Euro"

Red Flames

Cécile De Gernier après France-Belgique : "Les Red Flames ont joué avec audace"

Red Flames

Articles recommandés pour vous