Belgique

Etudes de médecine : les modalités du futur concours en médecine et dentisterie adoptées en deuxième lecture

© Abel Mitj Varela / GettyImages

06 juil. 2022 à 17:32Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a adopté en deuxième lecture, mercredi, l'avant-projet de décret relatif à l'instauration d'un concours d'entrée pour les filières de médecine et de dentisterie à partir de l'année académique 2023-2024.

Cet accord prévoit notamment d'offrir la garantie à tous les étudiants déjà dans le cursus de disposer d'un numéro INAMI ainsi qu'une objectivation des besoins en médecins sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec un quota revu à la hausse pour les étudiants qui sortiront en 2028, de 505 à 744 numéros INAMI.

Le concours se déroulera en une session unique comprise entre le 16 et le 31 août qui précède l'année académique concernée. Les grands principes de l'examen actuel sont conservés: les 8 matières sur lesquelles portera le concours restant les mêmes que celles de l'examen d'entrée actuellement en place. 

Par contre, il n'y aura plus lieu de fixer une note minimale de réussite, ni d'exiger une note minimale pour chacun des groupes de quatre matières (sciences exactes d'un côté, sciences humaines de l'autre).

Réduction du quota des non-résidents

Les candidats, qui devront, comme c'est déjà le cas actuellement, choisir au moment de leur inscription au concours l'université où ils entameront leurs cursus, seront classés dans l'ordre des notes obtenues. Le classement des candidats, à l'issue du concours en vue de leur sélection, se fera en deux filières séparées : médecine d'un côté et dentisterie de l'autre.

En ce qui concerne les non-résidents, le gouvernement envisage une réduction de leur nombre maximal de 30% à 15% afin de garantir une offre de soins suffisante à la population et de limiter le risque de pénurie lié à des praticiens qui quittent le territoire au terme de leurs études.

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Universités : les cursus de médecine de la Fédération Wallonie-Bruxelles évalués pour la première fois

Education

Etudes de médecine : la Chambre approuve les quotas Inami pour les années 2027 et 2028

Belgique

Articles recommandés pour vous