RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Êtes-vous devenus dépendants des réseaux sociaux ?

Êtes-vous devenus dépendants des réseaux sociaux ?

Pendant près de 7 heures, Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp étaient en panne hier. Un peu après 17h hier après-midi, les serveurs de Facebook ont disparu d’internet, rendant la connexion à tous leurs services impossibles. La panne d’une ampleur inédite impactait même les infrastructures internes de Facebook, empêchant les équipes de mesurer l’ampleur du problème et de le résoudre. Rapidement, des concurrents ont été impactés par une hausse de trafic pendant que des utilisateurs enregistrés avec leur accès Facebook sur d’autres plateformes comme Airbnb par exemple ne pouvaient se connecter. Finalement, c’est après minuit que les services faisaient leur retour petit à petit.

Êtes-vous devenus dépendants des réseaux sociaux ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Karl-Josef Hildenbrand – BELGAIMAGE

"Ce genre de panne est bénéfique"

Frédéric, un auditeur originaire de Chimay, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je pense que les gens confondent réseaux sociaux et vie sociale. J’ai 50 ans et dans le temps, lorsqu’on voulait se joindre entre amis, on n’avait pas besoin de tout cela. Avec ma première petite amie, on s’envoyait des lettres par la poste."

Les gens oublient la vie sociale, il n’y a plus que les réseaux sociaux qui comptent

"Je l’ai encore vu au restaurant, un couple à côté de moi regardait la carte et la dame a envoyé un message à monsieur avec ce qu’elle voulait prendre comme plat pour qu’il puisse commander. Il n’y avait aucune réelle discussion entre eux. Ce genre de panne est bénéfique, les gens sont plus disponibles pour leur famille. Et si les réseaux sociaux n’existaient plus, la vie ne s’arrêterait pas pour autant. Les gens sont trop connectés de nos jours, ils ne savent plus se passer des réseaux sociaux et la technologie évolue trop vite."

ED JONES – AFP

"Il y a toujours moyen de communiquer"

À Gembloux, Stéphanie termine le débat : "La soirée d’hier s’est déroulée comme d’habitude et la coupure des réseaux sociaux ne m’a pas gênée. En cas d’urgence, il reste les appels et les SMS, il y a toujours moyen de communiquer. En journée, je suis très connectée, mais le soir, c’est la soirée tranquille en famille. Il est vrai que si ça s’était produit en pleine journée, ça aurait été différent car j’ai mes habitudes sur les réseaux sociaux, mais je pense que j’en aurais profité pour déconnecter."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

11 oct. 2021 à 09:49
2 min
08 oct. 2021 à 09:50
2 min

Articles recommandés pour vous