RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

"Été solidaire" : un job d’étudiant au service de la collectivité

"Été solidaire" : un job d’étudiant au service de la collectivité
05 juil. 2022 à 14:24 - mise à jour 05 juil. 2022 à 14:25Temps de lecture1 min
Par Valentin Lecocq et Sofia Cotsoglou

Chaque été en Wallonie, les communes sont encouragées à engager des étudiants de 15 à 21 ans dans le cadre de l’opération "Été solidaire". L’objectif ? Promouvoir la solidarité des jeunes à l’égard des citoyens par la réalisation de travaux d’utilité publique.

À Châtelet, ce sont 36 jeunes qui sont inscrits cette année. Certains doivent donner un coup de neuf à la cour de la garderie du quartier. D’autres sont invités à effectuer des travaux au sein d’une résidence pour personnes âgées. "C’est une expérience qui va me permettre de gagner un peu d’argent. C’est aussi une manière de me responsabiliser et aussi pour toucher un petit peu au monde du travail afin de me préparer pour la suite", confie Assia, une étudiante de 16 ans.

Une première expérience dans le monde du travail

"Été solidaire", ce n’est pas d’un job étudiant comme les autres. Assia et ses collègues travaillent au service de la collectivité. Une manière de créer du lien entre les jeunes et la société. Pour ces jeunes, c’est un moyen de décrocher un premier emploi sans trop de difficultés. "Souvent, ces jeunes ont du mal à trouver des jobs d’étudiants car ils n’ont pas d’expériences. Avec cette mission, les jeunes peuvent être en contact avec le milieu du travail pour la première fois. Il y a un entretien de sélection. Il faut écrire une lettre de motivation. Il faut passer devant un jury. C’est donc aussi une manière d’apprendre à postuler", explique Cédric Bachy, porte-parole du CPAS de Chatelet.

À la fin des 10 jours de travail, chaque jeune touchera environ 500 euros. De quoi profiter du reste des vacances…

Articles recommandés pour vous