RTBFPasser au contenu

Etats-Unis : funérailles nationales pour Colin Powell, premier secrétaire d'Etat afro-américain

Le cercueil de l’ancien secrétaire d'Etat Colin Powell porté par une garde d’honneur lors de ses obsèques nationales à la cathédrale de Washington, le 5 novembre 2021

Les Etats-Unis ont rendu vendredi hommage au "général-diplomate" Colin Powell, premier secrétaire d'Etat afro-américain décédé le 18 octobre, au cours d’obsèques nationales à la cathédrale de Washington.

En présence du président Joe Biden et son épouse Jill et des principaux dirigeants du Pentagone, l’ancienne cheffe de la diplomatie Madeleine Albright a évoqué "un personnage qui transcendait presque l’histoire, tant ses vertus étaient homériques : honnêteté, dignité, loyauté et un engagement inébranlable envers son métier et à tenir sa parole".

"L’armée l’adorait, ses adversaires le respectaient, et au département d’Etat, il était bien plus populaire que son prédécesseur", a plaisanté celle à qui Colin Powell avait succédé à la tête du département d’Etat.

A côté du couple présidentiel, se trouvaient l’ancien président Barack Obama et son épouse Michelle, son prédécesseur George W. Bush et son épouse Laura, ainsi que l’ancienne première dame et ancienne secrétaire d'Etat Hillary Clinton. Son époux Bill Clinton, qui a été hospitalisé récemment pour une infection, était absent.

Décédé à l’âge de 84 ans de complications liées au Covid-19, Colin Powell a été le premier Afro-Américain et l’homme le plus jeune à occuper le poste de chef d’état-major des armées, de 1989 à 1993, avant de devenir le premier secrétaire d'Etat noir sous la présidence républicaine de George W. Bush.

Son fils Michael Powell a rendu hommage à son engagement militaire. "Il aimait les soldats, de tout son cœur", a-t-il dit. "Il savait qu’on ne peut demander aux soldats ce qu’on n’est pas prêt à faire soi-même".

Sur le même sujet

18 oct. 2021 à 14:29
2 min
18 oct. 2021 à 14:22
1 min

Articles recommandés pour vous