RTBFPasser au contenu
Rechercher

Essai annuel des crèmes solaires par Test Achats : sept produits ont été jugés inefficaces

Essai annuel des crèmes solaires par Test Achats : sept produits ont été jugés inefficaces
15 juil. 2020 à 10:08 - mise à jour 15 juil. 2020 à 10:08Temps de lecture1 min
Par Belga

L’organisation pour la protection des consommateurs, Test Achats, a publié mercredi un rapport sur l’efficacité des crèmes et sprays solaires. Sur les 41 produits testés, sept sont inefficaces.

Les produits solaires indiquent toujours un chiffre SPF, un taux de protection contre les rayons UV. Plus ce chiffre est haut (par exemple 50 +), plus la peau est protégée. Sept des produits solaires testés ne respectent pas le SPF mentionné sur l’emballage, notamment ceux de marques Lovea, Biosolis, Rituals, Hema, Caudalie et Zwitsal.

Les produits défaillants ont été testés deux fois. Test Achats a ensuite porté plainte au Service Fédéral de la Santé publique pour que les produits concernés soient retirés du marché. Certaines marques ont déjà indiqué qu’elles remplaçaient le produit défaillant graduellement.

Les plus chers, pas forcément les meilleurs

Les résultats du test indiquent aussi la présence d’ethylhexyl methoxycinnamate dans certains produits (Lovea et Nuxe), une substance dont la nocivité fait débat. Dans un esprit de précaution, l’organisation pour la protection des consommateurs conseille d’éviter ces produits.

Les résultats montrent aussi que les produits plus chers ne sont pas les meilleurs : des produits bon marché obtiennent de bons résultats, et des produits onéreux sont parmi les mauvais élèves.

Les détails de l’étude, produit par produit, sont disponibles sur le site https://www.test-achats.be/comparercremesolaire.

Comment bien utiliser les crèmes solaires de manière adéquate? (JT du 07/07/2020)

Crèmes solaires: l utilisation adéquate

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Test Achats dépose plainte au SPF Santé publique contre cinq crèmes solaires

Belgique

Crèmes solaires : attention aux "promesses non tenues"… Et aux perturbateurs endocriniens