iXPé

Esport : la Karmine Corp multiplie les annonces au KCX

Ce samedi 16 septembre, lors du troisième KCX, la Karmine Corp a révélé de nombreuses annonces concernant son futur en esport.

© Karmine Corp, La Défense Arena

Par RTBF iXPé via

Ce week-end la Karmine Corp organisait son troisième KCX, le rendez-vous qui réunit les équipes de la KC et la communauté qui les soutient tout au long des compétitions. Des équipes venues du monde entier étaient là pour défier la Karmine, dans ce "Karmine Corp contre le monde" au cœur d’une Défense Arena de Paris pleine à craquer.

Peut-être suiviez-vous l’Ascension, la compétition de ZeratoR sur Trackmania (non ce n’est pas la TM Cup, promis) qui se déroulait en même temps au Zénith de Lille, mais la Karmine Corp s’est octroyé quelques petites annonces lors de son événement à la Défense Arena de Paris : le KCX 3.

Pour ce troisième KCX, le thème était "La Karmine contre le monde". Des équipes d’ordre international sont venues affronter les équipes de la Karmine dans un best-of 5 (le premier à 3 victoires l’emporte) : il y avait G2 Esports, Team Heretics, Loud, T1 ainsi qu’une division française sur Super Smash Bros Ultimate avec Raflow (BMS), Naetoru (Team Oplon) et Glutonny (Solary).

Traditionnellement, les événements KCX ne remportent pas un franc succès du côté des résultats et malheureusement celui-ci respectera la tradition : la Karmine s’inclinera deux fois sur Valorant et sur Rocket League mais remportera tout de même la manche sur Smash Bros Ultimate ainsi que l’affrontement final sur League of Legends.

Résultat de la soirée : 3 – 2 pour le monde et une ambiance de folie malgré la défaite. Il faut dire qu’il y avait de quoi être content après les multiples annonces de la Karmine cette soirée, et ce malgré les adieux déchirants de certains joueurs quittant la structure la saison prochaine.

Des tournois pour dénicher les talents de demain

La première annonce c’est Kotei, ancien streameur venant de Liège et aujourd’hui directeur des opérations à la Karmine Corp, qui est venu la faire aux côtés de Doigby sur scène. Dès 2024, la Karmine va lancer des tournois qui leur permettront de "dénicher les petits cracks de demain" : ce sont les Karmine Blue Stars ! Trouver les futurs joueurs pros sur League of Legends, Rocket League ou Valorant… Pour le moment en tout cas.

Loading...

Pour l’instant, un âge maximum de 17 ans a été annoncé pour les tournois de League of Legends. Il est fort probable que les autres jeux aient également un âge limite vu le but de ces tournois.

Un partenariat unique en son genre

Mais ne vous y trompez pas, l’annonce de la soirée c’était clairement celle de la collaboration entre la Karmine Corp et les Arènes d’Evry-Courcouronnes, un complexe de place situé dans l’agglomération de Paris-Sud, là où Kameto, fondateur de la Karmine, a grandi.

La Karmine Corp devient dont l’équipe résidente de cette salle hypermoderne, en rénovation depuis 2021. À l’inverse de Vitality, qui possède aussi son Performance Center au sein du Stade de France, ici le partenariat n’est pas fait avec le promoteur de la salle mais directement avec la collectivité, c’est une première.

Loading...

Comme l’explique bien Nicolas Besombes, ancien vice-président de l’association France Esports : "toutes proportions gardées, c’est comme le PSG qui loue le Parc des Princes à Paris".

Toujours selon monsieur Besombes, c’est notamment grâce à une stratégie axée sur l’esport de la part de l’agglomération Grand Paris Sud, que ce partenariat est possible. Michel Bisson, maire de Lieusaint et président de l’agglomération, plaidait déjà en 2022 pour la création de "tiers-lieux numériques et esportifs répondant aux normes que l’Etat et France Esports pourraient définir au niveau des territoires, où iront se côtoyer amateurs, professionnels, jeunes et parents".

Selon lui, il faut "promouvoir et accompagner un usage responsable, raisonné, mais toujours ludique de l’esport". Il souhaite également que "notre écosystème se mobilise pour intégrer l’esport et, par conséquent, le jeu vidéo, dans toutes ses composantes au sein des politiques publiques du sport et de l’éducation portées par les collectivités locales".

"Jamais été aussi proche d’aller en LEC"

Et parce que dans le jeu vidéo on aime bien les "one more thing", Kameto, fondateur et président de la Karmine Corp, est passé sur scène en fin d’événement pour une ultime annonce.

Cela fait maintenant deux ans que les fans KCorp espèrent que leur équipe de League of Legends (actuellement en league française de LoL) puisse monter en LEC, le championnat européen tant convoité. Il faut dire qu’entre le départ du LEC de Schalke en 2021 ou celui de Misfits l’année passé, cela fait deux opportunités "manquées" pour le Blue Wall de monter de division.

Loading...

"À l’heure d’aujourd’hui ce n’est pas validé à 100%, mais je peux vous donner ma parole qu’on a jamais été aussi proche d’aller en LEC les amis !".

Il ne reste donc plus qu’à attendre le mois d’octobre prochain et la conclusion des Worlds de League of Legends pour connaître les équipes de l’an prochain, et peut-être, y apercevoir un petit logo KC…

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous