RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Espagne-Maroc : un grand nombre de migrants sont entrés dans l'enclave espagnole de Melilla

Vue de la vieille ville de Melilla, le 31 octobre 2018 (illustration)
02 mars 2022 à 12:04Temps de lecture1 min
Par Belga

Environ 2.500 migrants ont tenté mercredi de franchir la haute clôture protégeant l'enclave espagnole de Melilla, au nord du Maroc, et environ 500 d'entre eux y seraient parvenus lors de l'une des tentatives de passage les plus massives depuis des années, ont annoncé les autorités locales.

"Vers 9h30, un groupe de quelque 2.500 personnes originaires d'Afrique subsaharienne a tenté un franchissement massif de la clôture frontalière de Melilla", la seule frontière terrestre de l'UE en Afrique avec l'autre enclave espagnole de Ceuta, et "près de 500 seraient entrés", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Pierres et crochets

Il s'agit de l'une des tentatives de franchissement les plus massives de ces dernières années.

"La grande violence employée par les migrants", équipés notamment "de crochets" pour escalader la clôture grillagée et qui "jetaient des pierres", leur a permis de "déborder les forces de sécurité marocaines qui tentaient de les empêcher d'atteindre la clôture", a détaillé la préfecture.

Une vidéo diffusée par plusieurs médias montrait une foule de migrants descendant des collines proches de la frontière.

A Melilla, la frontière est matérialisée par une triple clôture grillagée de plusieurs mètres de haut et d'une longueur d'environ 12 km. Comme celle de Ceuta, elle est équipée de caméras de vidéo-surveillance et de miradors.

Dans son communiqué, la préfecture a assuré que les forces de sécurité espagnoles avaient "neutralisé une grande partie des personnes" ayant tenté de franchir la clôture et a indiqué que trois migrants avaient été légèrement blessés tout comme trois membres de la Garde civile espagnole.

Sur le même sujet

26 juin 2022 à 15:07
Temps de lecture2 min
24 juin 2022 à 09:49
Temps de lecture1 min

Articles recommandés pour vous