RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Esneux : Le vaste chantier de suppression de deux passages à niveau à mi-parcours

17 août 2022 à 12:42Temps de lecture2 min
Par Belga (édité par Mallaury L.)

La suppression de deux passages à niveau à Esneux, entamée en 2020, se situe désormais à mi-parcours. D'ici la mi-2024, une nouvelle voirie permettra aux automobilistes de longer les chemins de fer, sans plus les traverser et un nouveau pont enjambera les rails, a présenté à la presse mercredi Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire.

 

Un chantier d'envergure

Infrabel

A Tilff (Esneux), un chantier a débuté en 2020 pour supprimer deux passages à niveau consécutifs, situés sur la rue d'Angleur, l'un près du boulevard de Colonster et l'autre près du chemin de halage, et considérés comme fortement accidentogènes. En 15 ans, 19 accidents ou incidents y ont été comptabilisés, soit plus d'un par an.

Pour supprimer ces deux passages à niveau, un chantier titanesque a été entamé pour créer une nouvelle voirie qui longe les chemins de fer sans plus les traverser et fabriquer un pont enjambant les rails pour éviter aux riverains de la rue d'Angleur de se retrouver enclavés. Ce chantier est désormais à mi-parcours.

Construction d'un pont et d'une voirie

"Nous avons terrassé 60.000 mètres cubes de paroi rocheuse" afin de tracer la nouvelle nationale, a expliqué Nathalie Migeotte, ingénieure ouvrage d'art, qui supervise les travaux. Et ce, sans interrompre le trafic automobile et avec un impact sur la circulation ferroviaire limité. "Maintenant, nous sommes dans la deuxième phase qui consiste à construire le pont" enjambant les rails. Un ouvrage de béton d'une portée de 22 mètres, coulé sur place grâce à la pose d'un coffrage. Deux voûtes sont déjà sorties de terre, il en reste une à construire, a indiqué Mme Migeotte.

La construction de la voirie pour dévier le trafic automobile, qui sera longue d'environ 600 mètres, devrait débuter l'an prochain. Ensuite, le passage à niveau situé près du chemin de halage sera fermé afin de construire une rampe permettant aux véhicules de rejoindre la nationale existante.

5 millions d'investissement

L'ensemble du chantier représente un investissement de 5 millions d'euros, dont un million pris en charge par la Région wallonne pour la construction de la nouvelle voirie. Le reste est financé par Infrabel, aidé à hauteur de 30% par un cofinancement de l'Union européenne.

Infrabel est lancé dans une vaste entreprise de suppression de passages à niveau. Depuis 2015, 400 ont été supprimés mais il en reste encore 1.700 en service. Le gestionnaire de l'infrastructure du rail souhaite mettre un terme à ces passages où 46 accidents ont été déplorés sur l'année 2021, faisant 9 morts et 5 blessés graves. Les accidents et incidents, comme un heurt de barrière par exemple, occasionnent également environ une heure de retard sur le rail par jour.

Sur le même sujet

Un accident sur un passage à niveau à Esneux provoque des perturbations sur le rail

Regions Liège

Articles recommandés pour vous