RTBFPasser au contenu

Societe

Eric Zemmour à Bruxelles: la librairie Filigranes annule la séance de dédicace

Filigranes annule la séance de dédicace d'ERic Zemmour
02 janv. 2015 à 14:04 - mise à jour 02 janv. 2015 à 15:402 min
Par alineglaudot

Comme nous l'annoncions dans notre JT de 13h, Eric Zemmour ne viendra pas dédicacer son livre "Le suicide français", chez Filigranes ce mardi 6 janvier.

La direction redoutait des manifestations liées à la venue du polémiste, accusé de propos islamophobes, à Bruxelles. Elle craignait notamment pour la sécurité de son personnel et de son bâtiment. "Vu qu’il y a des groupes aussi bien d’extrême droite que d’extrême gauche qui ont décidé de venir manifester aux différents endroits où se trouve Eric Zemmour ce mardi, nous avons décidé de ne prendre aucun risque, vu que notre priorité c’est le bien être du personnel. Pour une séance de dédicace qui dure une heure, une heure et demi, le jeu n’en vaut pas la chandelle, on a pas envie de débordements devant et dans le magasin", justifie Alexis Chaperont, directeur opérationnel de la librairie Filigranes au micro de la Première. Une levée de bouclier qui ne semble pas le surprendre, il s'interroge plutôt sur l'intensité du "non-événement" qui selon lui "a pris des proportions incroyables."

Pour le "Collectif Contre l'Islamophobie en Belgique", la venue d'Éric Zemmour était totalement inacceptable. L'association avait même déposé une plainte auprès du procureur du Roi pour l'interdire. "Nous refusons que ses propos puissent être tenu banalement en Belgique. Aujourd'hui le vivre ensemble nécessite que chacun et chacune s'activent et ce que nous ne voulions surtout pas c'est que l'on donne un gage de respectabilité à ce monsieur à qui l'on offre une tribune. Nous voulons le dénoncer, dire que nous ne sommes pas d'accord et surtout faire en sorte que le politique prenne ses responsabilités", confiait Hajib El Hajjaji, vice-président de l'association au micro de Sylvia Falcinelli.

L' élue Ecolo, Zoubida Jellab avait récemment demandé l'interdiction de sa venue. La Ligue des droits de l'Homme et le Centre pour l'égalité des chances invoquaient quant à eux le droit à la liberté d'expression. "Nous ne sommes pas opposés à la venue d'Eric Zemmour, non pas parce qu'il est sympathique ou parce qu'on aime ce qu'il dit, mais parce qu'on estime que le principe de la liberté d'expression, la liberté de réunion et d'association sont des droits fondamentaux qui doivent être préservés", déclarait dans notre JT de 13h le directeur du Centre pour l'égalité des chances.

On se souvient qu'en novembre, un prédicateur koweïtien, Tareq Al Suwaidan, avait été interdit d'entrée sur le territoire suite à des propos haineux sur les juifs. Un argument notamment invoqué par le Collectif Contre l'Islamophobie en Belgique, qui demande de la cohérence dans la lutte contre tous les racismes. 

Pour rappel, Eric Zemmour est célèbre pour ses prises de position contre l'Europe, l'immigration ou les élites politiques, économiques, médiatiques et intellectuelles qu'il accuse d'avoir bradé les valeurs de la France.

Juif originaire d'Afrique du nord, Eric Zemmour, est devenu une véritable bête médiatique et est au centre d'une nouvelle polémique depuis la diffusion d'un entretien au quotidien italien Corriere della Sera dans lequel il n'écartait pas la possibilité de déporter les cinq millions de musulmans de France. Suite à ces propos, la chaîne iTélé avait décidé d'écarter le journaliste de son antenne.

A noter qu’ Eric Zemmour est toujours attendu ce même mardi au Cercle de Lorraine et au B19 Country Club à Uccle.

RTBF

 

 

Suite de la polémique sur Eric Zemmour

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

12 janv. 2015 à 16:50
1 min
06 janv. 2015 à 17:03
3 min