RTBFPasser au contenu

Sous couverture

Eric Vuillard : "Il n'y a pas d'histoire neutre"

L'écrivain Eric Vuillard entouré de Lucile Poulain et Thierry Bellefroid

A l'instar de nombreux Prix Goncourt comme Houellebecq, Lemaitre ou Slimani,  Eric Vuillard a choisi la rentrée d'hiver 2022 pour sortir son nouveau livre Une sortie honorable paru chez Actes Sud. Il vient présenter ce dernier récit sur la guerre d'Indochine dans Sous Couverture ce dimanche 27 février à 23h sur la Trois.

Une sortie honorable est un récit et non un roman. Comme presque tous les livres d'Eric Vuillard !  L'écrivain est passé maitre dans l'art des textes courts, denses et précis. Ici, il revient sur la guerre d'Indochine, une des plus longue de l'histoire récente et pourtant, assez méconnue et sur la manière dont deux des premières puissances du monde ont perdu contre un pays qui l'était nettement moins, le Vietnam. Avec ses récits qui tiennent autant de l'enquête historique que de la réflexion sociologique et politique, Eric Vuillard nous éclaire sur des faits passés inapercus, dénonce des conflits d'intérêts, révèle "l'aspect poisseux des combinaisons et des impostures qui font l'histoire". Pierre Assouline, juré de l'Académie Goncourt a dit de lui : 

Un écrivain, c'est un son. Le son Vuillard se reconnaît tout de suite !

Le son Vuillard sent la révolte aussi. Et la révolte, l'écrivain l'a vue à l'oeuvre dés le début de son existence. Il voit le jour le 4 mai 1968 à Lyon dans un appartement qui surplombe les barricades. Son père futur chirurgien défile en compagnie de ses camarades tandis que sa mère pouponne. Alors qu'il est adolescent, son père plaque tout pour aller retaper un village alpin en ruine. Le jeune Eric continue sa scolarité en internat mais il n'aime pas l'école et abandonne ses études pour voyager. L'Espagne, le Portugal, l'Afrique. Il revient en France pour passer son bac et se lance dans un long cursus universitaire. Il enchaîne jusqu'à 27 ans les diplômes de droit, de philosophie ou d'anthropologie, avec notamment un DEA dirigé par le philosophe Jacques Derrida sur la dimension politique des métaphores collectives. Il en sort avec la conviction que "le droit n'est qu'un instrument de domination destiné à préserver la propriété privée et les privilèges". Il avoue aujourd'hui : 

Les études, c'était une sorte d'alibi. J'ai toujours écrit, depuis très longtemps... J'ai toujours pensé que c'était à ça que ma vie était attachée, ça ne faisait pas de doute !

Eric Vuillard est très attiré par la poésie dans un premier temps. La forme courte sied mieux à cet infatiguable voyageur. Après un premier récit en 1999, il publie deux recueils de poésie. Il poursuit son parcours en s'attaquant à l'Histoire avec Conquistadors (Léo Scheer, 2009) sur la destruction de l'Empire inca. Il s'intéresse à l'histoire du point de vue des vaincus, à travers les spectacles de Buffalo Bill (Tristesse de la Terre, Actes Sud, 2014), la colonisation de l'Afrique (Congo, 2012) ou les révoltes paysannes du XVIe siècle (La Guerre des pauvres, 2019). 

Eric Vuillard chez Drouant où il vient de remporter le Prix Goncourt.
Eric Vuillard chez Drouant où il vient de remporter le Prix Goncourt. Éric Feferberg, AFP

En 2017, il remporte le Goncourt pour L'Ordre du jour, un récit sur les prémices et le début du Troisième Reich dans les années 1930, et ce malgré pas mal d'obstacles. L'Ordre du jour est un récit et non un roman, il paraît au printemps 2017 quand l'Académie Goncourt privilégie les oeuvres automnales. Et il est publié chez Actes Sud, la maison d'édition dirigée par Françoise Nyssen qui s'est mise en retrait temporairement pour devenir ministre de la Culture dans le gouvernement d'Edouard Philippe. Les jurés du Goncourt sont séduits. L'un d'eux, Pierre Assouline dit même :

Il a une vision politique du monde et cette vision transparaît dans son oeuvre littéraire.

Depuis le prix Goncourt, Eric Vuillard continue à dénoncer les dominations, les alliances de puissants, les révoltes. Ce dimanche 27 février à 22h55 sur La Trois, dans Sous Couverture,  Eric Vuillard reviendra sur son amour de l'Histoire et de la littérature, en compagnie de Thierry Bellefroid et Lucile Poulain. 

Articles recommandés pour vous