RTBFPasser au contenu

Le 8/9

Éric Antoine : "En magie, si tu rates, tu es le dernier des couillons"

Éric Antoine, pour son spectacle "Grandis un peu !"

Le 8/9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 déc. 2021 à 10:483 min
Par François Saint-Amand

Éric Antoine était l’invité du 8/9 pour présenter Grandis un peu ! son nouveau spectacle de magie qui fera rire aux éclats petits et grands, tout en interrogeant sur la recherche du bonheur en tant qu'enfant et adulte.

Dans Grandis un peu !, Éric Antoine retourne quelques années en arrière, à l’époque de son enfance. L’humoriste se demande si l’enfant qu’il a été serait fier de l’adulte qu’il est devenu, s’il rigolerait à ses blagues, s’il serait d’accord avec ses choix, s’il se sentirait respecté…

Avec Grandis un peu, Éric Antoine vous donne l’envie de (re)jouer ensemble !

En spectacle en 2022 :

  • Les 16 et 17 février au Cirque Royal à Bruxelles.
  • Les 18 et 19 février au Forum de Liège.

Trouver l’équilibre entre l’enfance et l’âge adulte

Grandis un peu ! : cette phrase, tout le monde l’a déjà entendue ou l’a déjà prononcée dans sa vie.

Éric Antoine souhaitait montrer par l’intermédiaire de ce spectacle qu’on ne grandit pas seulement en taille mais aussi en maturité. "C’est le double sens de cette interjection que les parents disent aux enfants qui est détestable. En même temps, c’est le fait que je suis en pleine crise de la quarantaine, qui est quand même la crise d’adolescence mais avec du pognon, et qui fait que maintenant, je suis en train de grandir mais intérieurement" résume-t-il.

Le magicien français de 45 ans souhaitait présenter ce spectacle sous la forme d’un dialogue entre lui aujourd’hui, et lui au moment de son enfance, dans une sorte de psychanalyse humoristique. "Je crois vraiment que le bonheur est au croisement de ces deux mondes" avance-t-il. "L’enfance est le moment où tout est possible, avec l’innocence la poésie et en même temps. C’est aussi le manque d’empathie, la crise de nerfs. L’adulte a quant à lui un peu plus de stratégie, d’empathie, il peut comprendre le monde de manière plus complexe, mais parfois il devient aussi un mouton et oublie ses rêves".

Loading...

L’être humain riche de ses différences

Le nom du spectacle est aussi lié à la taille d’Éric Antoine. L’humoriste et magicien mesure 2 mètres 07. S’il a mal vécu cette différence avant d’atteindre l’âge adulte, il en fait aujourd’hui une force.

Tout le monde veut être pareil, tout le monde veut être dans le groupe quand on est adolescent. Je suis intimement convaincu que c’est la différence qui nous rend le plus intéressant. C’est quand on voyage avec nos différences qu’on se rencontre.

"Pendant un moment, faire deux têtes en plus que tout le monde c’était difficile d’avoir une petite copine. Je m’asseyais sur quelqu’un il décédait (rires). J’avais envie d’être comme les autres, et maintenant plus du tout, j’ai envie que tout le monde ait cette envie d’être soi-même et d’aimer la différence en chacun" précise-t-il.

Loading...

Ses débuts dans la magie

Dans son nouveau spectacle, Éric Antoine laisse toujours autant de place à l’imprévu et à l’improvisation en faisant notamment monter des personnes sur scène.

Il ajoute cependant beaucoup d’émotion en plus des moments drôles. Il présente par exemple un numéro où il se tait complètement, d’autres avec un nounours qui s’anime, une plume qui prend vie ou un ciné-théâtre dans lequel il présente l’enfant qu’il était grâce à l’holographie et l’illusion.

Pour le reste, le public rira aux éclats comme le fait toujours le magicien. Dès son premier spectacle en 2000, Éric Antoine développe déjà la recette du succès qui le démarque des autres magiciens : il utilise sans cesse l’humour pour masquer les tours qu’il raterait, lui qui a réalisé ses premiers tours à l’âge de 7 ans. "La magie c’est beaucoup de dextérité, c’est de la jonglerie. Parfois quand tu jongles et que tu fais tomber une balle, tout le monde est content parce que l’on sait que tu vas réessayer et réussir. Mais en magie, si tu rates, tu es le dernier des couillons. C’est la honte. Et moi on s’en fout comme on ne sait pas si je vais réussir" révèle-t-il. Ne serait-ce finalement pas celui-là son meilleur tour de magie ?

L’humoriste analyse aussi le parcours d’un magicien qui doit percer dans le milieu en présentant d’abord des tours qui ne sont pas les siens. "Tu commences ta carrière, t’achètes, tu copies ou tu t’adaptes. Après tu commences à créer ou t’achètes les droits. Et dans ce spectacle, il n’y a que des numéros que j’ai créés" lâche-t-il, signe qu’il semble avoir en effet atteint la maturité !

Loading...

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

16 déc. 2021 à 10:26
3 min
15 déc. 2021 à 11:25
1 min

Articles recommandés pour vous