RTBFPasser au contenu
Rechercher

Environnement: les États-Unis vont cesser d'investir dans les énergies fossiles à l'étranger

10 déc. 2021 à 22:49Temps de lecture1 min
Par Belga

Les États-Unis vont cesser immédiatement les investissements fédéraux dans les centrales électriques au charbon et autres projets à forte intensité de carbone à l'étranger. La décision porte sur des milliards de dollars de financement annuel et d'assistance diplomatique et technique.

Il existe cependant encore un certain nombre d'exceptions. Il s'agit notamment des interventions qui menacent la sécurité nationale des États-Unis. Des investissements pourraient également être nécessaires pour élargir l'accès à l'énergie dans des zones vulnérables. La politique ne s'applique pas non plus aux projets existants, y compris ceux que les États-Unis ont soutenus sous différents gouvernements.


►►► À lire aussi : COP26 : quels sont les points-clefs du "Pacte climatique de Glasgow" ?


 

Ce changement de cap dans la politique américaine pourrait affecter un nombre important de projets étrangers potentiels. Il s'agit notamment de la construction de terminaux en Europe de l'Est et dans les Caraïbes qui peuvent stocker le gaz naturel américain.

Ce retrait des États-Unis crée toutefois des opportunités pour la Chine, par exemple. Ce pays est désireux de financer des projets énergétiques dans le monde entier. Cela se fait avec des sommes d'argent que les États-Unis ne peuvent pas égaler.

A noter enfin que le retrait du gouvernement américain ne signifie pas que les entreprises nationales seront activement empêchées de s'engager dans des projets de charbon, de pétrole et de gaz à l'étranger.

Sur le même sujet

11 févr. 2022 à 17:21
Temps de lecture1 min
20 déc. 2021 à 20:27
Temps de lecture1 min

Articles recommandés pour vous