Icône représentant un article video.

Jupiler Pro League

Envahissement de terrain, bagarre générale : le barrage D1A/D1B entre Seraing et le RWDM tourne au vinaigre

Envahissement de terrain, bagarre générale : le barrage D1A/D1B entre Seraing et le RWDM tourne au vinaigre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 avr. 2022 à 21:04 - mise à jour 30 avr. 2022 à 21:07Temps de lecture6 min
Par Giovanni Zidda

Des bagarres ont éclaté sur la pelouse du stade du Pairay de Seraing samedi soir au terme du barrage pour l’ascension/maintien en D1A entre les Sérésiens et le RWDM. Alors que le coup de sifflet final retentissait et décrétait le maintien de Seraing dans l’élite, plusieurs dizaines de supporters sont montés sur la pelouse.

D’un côté, les visités qui ont avant tout rejoint leurs joueurs pour célébrer cette permanence en D1A De l’autre, les supporters visiteurs bruxellois qui en ont profité pour semer le chaos sur la pelouse.

Des bagarres ont donc éclaté aux quatre coins du terrain. "On assiste à des scènes absolument hallucinantes. Il y a des scènes de bagarre un peu partout. C’est absolument affligeant", a répété notre journaliste Frank Peterkenne, présent sur place pour commenter la rencontre.

Ce triste spectacle s’est prolongé pendant plusieurs minutes avant que la police ne parvienne à neutraliser la situation.

Le gardien du RWDM Théo Defourny a assisté à ces scènes de très près. Il était évidemment déçu de ce dénouement. "C'est triste. Je n'ai pas d'autres mots. Ce n'est pas beau pour le foot, pour l'image du sport. On vient du Covid où il n'y avait personne dans les stades. Là, on retrouve du monde et on voit ça... C'est triste."

Et d'ajouter : "On sait qu'on a de très bon supporters. Il sont là toute la saison, du premier match jusqu'à aujourd'hui. Il y a de la frustration avec ce rêve qui s'écroule. Ce n'est certainement pas une excuse mais il y a cette frustration que l'on peut comprendre. Ils ont essayé de l'extérioriser. C'est dommage."

Seraing - RWDM : Les échauffourées filmées depuis le bord du terrain

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"C'est triste, ce n'est pas beau pour le foot", déplore Théo Defourny

Le gardien du RWDM Théo Defourny a assisté à ces scènes de très près. Il était évidemment déçu de ce dénouement. "C'est triste. Je n'ai pas d'autres mots. Ce n'est pas beau pour le foot, pour l'image du sport. On vient du Covid où il n'y avait personne dans les stades. Là, on retrouve du monde et on voit ça... C'est triste."

Et d'ajouter : "On sait qu'on a de très bon supporters. Il sont là toute la saison, du premier match jusqu'à aujourd'hui. Il y a de la frustration avec ce rêve qui s'écroule. Ce n'est certainement pas une excuse mais il y a cette frustration que l'on peut comprendre. Ils ont essayé de l'extérioriser. C'est dommage."

Des supporters du RWDM ont semé la panique sur la pelouse du stade du Pairay
Des supporters du RWDM ont semé la panique sur la pelouse du stade du Pairay Belga

Sur le même sujet

De Bruges au RWDM, des amendes pour le comportement des supporters et l'usage de matériel pyrotechnique

Jupiler Pro League

Opare et Nangis auraient dû être exclus lors de Seraing-RWDM, selon le Referee Department

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous