JO d'hiver - Pékin 2022

Entre le Tour de France et les JO, va-t-il falloir choisir ?

Entre le Tour de France et les JO, va-t-il falloir choisir ?

© ERIC LALMAND - BELGA

30 déc. 2020 à 20:08 - mise à jour 30 déc. 2020 à 20:08Temps de lecture1 min
Par Pierre Lambert

Lors des prochains Jeux Olympiques, les athlètes devront entrer dans une bulle 14 jours avant leur compétition. C’est ce qu’a annoncé vouloir mettre en place le CIO. Si cette décision est entérinée, elle aurait des grosses conséquences pour les cyclistes. Car le Tour de France termine le 18 juillet, les JO débutent le 23 et la course en ligne le 24. Le but est évidemment de limiter au maximum la propagation du Covid-19 au sein du village olympique.

Parmi les cyclistes qui comptaient doubler Tour et Jeux, deux Belges au moins. Wout van Aert et Greg Van Avermaet ont fait des deux courses un objectif majeur en 2021. Si la décision n’est pas encore définitive, elle risque de faire réfléchir les coureurs. Car que choisir entre un maillot vert pour van Aert et une médaille olympique par exemple ?

>> Lire aussi : Van Aert vise aussi les Jeux Olympiques de Tokyo : "Mais je suis prêt à aider Remco"

>> Lire aussi : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes aux JO de Tokyo

Dans plusieurs pays, le lobbying a débuté, mais cela semble compliqué. Il apparaît peu probable qu’une dérogation soit donnée pour un seul sport. Pourtant à y regarder de plus près, il n’y a pas qu’en cyclisme qu’il faudra choisir. En tennis, les finales du Grand Chelem de Wimbledon sont prévues les samedi 10 et dimanche 11 juillet à Londres, alors que le tournoi olympique s’ouvrira le 24 juillet.

On en saura de toute façon plus dans deux semaines. Une réunion entre toutes les commissions médicales des divers comités olympiques est prévue le 14 janvier prochain. À ce stade, la seule certitude c’est que les athlètes devront quitter le Village Olympique dès la fin de leur compétition.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous