Conference League - Foot

Entre frustration et pragmatisme, Anderlecht ramène un point de son déplacement au FCSB

FCSB Bucarest - Anderlecht : 15 septembre 2022 (0-0)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Anderlecht a ramené un point de son déplacement au FCSB lors de la deuxième journée du groupe B de la Conference League. Malmené dans le jeu, le Sporting a eu les occasions pour arracher la victoire. Il aurait aussi pu s’incliner. Il s’en sort finalement avec un partage (0-0).

Les Bruxellois, vainqueurs de leur premier match, restent pleinement dans la course à la qualification.

Une défense à quatre avec Vertonghen à gauche

Après le nouvel accro à Westerlo, Felice Mazzu modifie ses cartouches. Il opère cinq changements et aligne une défense à quatre (en perte de balle) avec Jan Vertonghen à gauche. Les Bruxellois, avec un brassard noir en hommage à Mister Michel, commence bien. Majeed Ashimeru décoche la première frappe dès la 5e minute. La suite est plus compliquée.

Les Mauves sont bousculés dans le jeu. Avec Malcolm Edjouma à la manœuvre, le FCSB multiplie les tentatives (pas toujours précises) et les coups de coin. Hendrik Van Crombrugge se fait une frayeur (et aurait pu provoquer un penalty) à la demi-heure. Mais par à-coups, Anderlecht se montre dangereux. Francis Amuzu sert de détonateur sur le flanc gauche à deux reprises et par deux fois, Fabio Silva ne peut conclure. Il arrive d’abord trop court pour couper le centre de son équipier avant de placer sa reprise sur Stefan Tarnovanu (25e et 34e).

Andrea Compagno et son 1m95 montent au jeu pour apporter plus de présence côté roumain. Mais les occasions les plus franches restent pour le Sporting. Lior Refaelov (56e) et Kristian Arnstad (65e) tentent leur chance à distance. Tarnovanu intervient bien.

Cordea manque la balle du KO

Le match n’atteint pas des sommets mais le suspense est là. La pièce peut tomber d’un côté comme de l’autre. Andrei Cordea, idéalement lancé en profondeur, hésite entre le centre et la frappe. Comme souvent dans ces cas-là, le geste est manqué (78e). Sebastiano Esposito, à peine monté au jeu, se signale. Il réclame un penalty, sans l’obtenir (83e).

Dans l’autre match de ce groupe, West Ham a fait le job. Même menés, les Hammers ne doutent pas et marquent trois fois en 25 minutes. Les Anglais ramènent les trois unités de leur déplacement à Silkeborg (2-3).

Anderlecht se déplacera à West Ham, leader du groupe, lors de la prochaine journée.

Loading...
© Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous