RTBFPasser au contenu

Entrez sans frapper

Entre exotisme et colonialisme : "Adieu Zanzibar" d’Abdulrazak Gurnah, Prix Nobel de littérature 2021

"Adieu Zanzibar" d'Abdulrazak Gurnah

Entrez sans frapper

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

D’un archipel paradisiaque jusqu’aux espoirs et désillusions de l’exil. Gorian Delpâture a été ébloui par Adieu Zanzibar, roman d’Abdulrazak Gurnah paru chez Denoël et Prix Nobel de Littérature 2021.

Des parfums d’Afrique orientale au goût doux-amer d’histoires d’amour interdites et d’exil déchirant, s’entremêlent les destins de quidams au temps de la colonisation et de la décolonisation, entre Zanzibar et Londres.

L’auteur tanzanien Abdulrazak Gurnah, dernier Prix Nobel de littérature, né en 1948 à Zanzibar, dresse un portrait à la fois nuancé et interrogateur de ces périodes complexes et tourmentées, à travers deux histoires d’amour qui semblent impossibles. En 1899, Zanzibar est une colonie britannique. Martin Pearce, recueilli par Hassalani, tombe sous le charme de la sœur de ce dernier, Rehana. 60 ans plus tard, le lecteur est emporté par les pérégrinations des frères et sœurs Ahmid, Rashid et Farida. Le premier tombe amoureux d’une femme divorcée, les autres rêvent d’émancipation en Angleterre, à l’aube de l’indépendance de leur pays.

Un récit influencé par son parcours

Plus qu’une histoire familiale, Adieu Zanzibar est un roman presque autobiographique, sur la colonisation et la douloureuse thématique de la migration. Ce livre "donne la parole à des petites gens de petits pays qui trouvent assez peu leur place dans le concert des grandes nations littéraires" souligne aussi Gorian Delpâture.

Ce roman, traduit en français en 2009 par Sylvette Gleize et réédité en 2022 chez Denoël, est sorti en 2005. Une œuvre magistrale qui traverse les époques.

Abdulrazak Gurnah a reçu le Prix Nobel de Littérature en 2021
Abdulrazak Gurnah a reçu le Prix Nobel de Littérature en 2021 Simone Padovani/Awakening/Getty Images

Articles recommandés pour vous