RTBFPasser au contenu

Entre châtaigne et marron, vive la vie au vert !

Entre châtaigne et marron, vive la vie au vert !
03 oct. 2017 à 17:192 min
Par Vivacité

Une vie au vert et un petit jeu ce matin dans le 6/8 sur la Une Télé, avec Sophie Brems.

Le petit jeu de la différence entre...

La châtaigne et le marron

La vie au vert avec Sophie Brems

La châtaigne est le fruit du châtaignier. Le marron, est celui… du châtaignier aussi !

Le marron que l’on mange avec la dinde à Noël, en crème ou glacé... est en fait une grosse châtaigne.

Ce sont donc deux sortes de châtaignes qui proviennent d’arbres différents...

La châtaigne vient du châtaignier sauvage.

Le marron comestible provient d’un châtaigner greffé pour la culture.

L'autre différence entre les deux se situe dans la bogue, la coque épineuse renfermant les fruits.

Si la bogue renferme des fruits cloisonnés par une peau brunâtre et amère, ce sont des châtaignes. 

Si la bogue renferme les fruits d’un seul bloc, ce sont des marrons comestibles.

Chaque bogue renferme 2 ou 3 châtaignes ou 2 ou 3 marrons.

La châtaigne ou le marron comestible sont des fruits secs.

Pour la petite histoire, la châtaigne fut à la base de l’alimentation pendant de nombreuses années...

On appelait d’ailleurs le châtaignier " l’arbre à pain " car la châtaigne remplaçait souvent les céréales surtout dans le Sud de la France et la Grèce dont il est originaire. 

On l'appelait aussi " l’arbre à saucisses " car les châtaignes servaient à l’alimentation des porcs.

Il existe plus de 700 variétés de châtaignes.

La châtaigne a toujours été considérée comme une nourriture de gens pauvres, mais présentée confite à la table des gens de la ville, on l’a appelée "marron" pour lui donner un nom plus luxueux.

Elle entre dans diverses préparations culinaires, la confiturerie... Et la pâtisserie l'utilise aussi sous forme de farine. La farine de châtaigne.

 

La fouine et la martre

Entre châtaigne et marron, vive la vie au vert !

Ce sont des mammifères de la famille des Mustélidés...

Elles présentent un peu les mêmes mensurations : 50 cm de long, environ 2 kilos et une queue de 20 cm.

La petite différence se situe au niveau du poitrail. Chez la martre, la bavette est jaunâtre et arrondie vers le bas.

On peut dire que la fouine et la martre sont cousines !

Si elles se ressemblent, elles fréquentent par contre des habitats totalement distincts.

La martre est exclusivement forestière et ne s’approche guère des maisons alors que la fouine est plus rupicole.

La fouine s’est adaptée à la présence humaine. Et en milieu urbain, elle peut réguler la présence des rats ou des pigeons....

Mais elle peut aussi poser des problèmes car elle établit ses quartiers dans les greniers, les toits, elle émet des bruits, des cris et ses déjections sentent très mauvais.

La fouine se fait aussi souvent remarquer car elle s’attaque aux voitures ! Elle adore les câbles ou l’isolation situés sous votre capot... De quoi empêcher votre voiture de démarrer !

Pendant ce temps, sa cousine la martre est de retour en Forêt de Soignes. Et c’est une bonne nouvelle !

Car la martre est rare, peu abondante et elle est très sensible au dérangement.

Mature à l’âge de 2 ans seulement, elle ne vit que 5 ou 6 ans.

En plus, elle a été chassée pour sa fourrure.

Sa présence resignalée en Forêt de Soignes est très bien car la martre joue un rôle essentiel dans les écosystèmes forestiers.

Lorsqu’il y a trop de rongeurs, les arbres souffrent. Elle fait alors son travail et empêche, avec les rapaces, leur pullulation.

 

Articles recommandés pour vous