Regions Liège

Entre autoroute et canal, un camp de SDF à Angleur

Entre autoroute et canal, un camp de sdf à Angleur

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 févr. 2022 à 15:25Temps de lecture1 min
Par Michel Grétry

La grande précarité augmente, à Liège. Ils sont parfois plusieurs dizaines à dormir dans les sous-sols de la gare des Guillemins. Ou alors, ils s’isolent sous un pont, devant les guichets d’une banque, dans le porche d’un immeuble. Ou encore dans un camp : il en existe au Barbou, sous les coteaux de la Citadelle, à la Chartreuse. Ils se regroupent, solidairement. Ils se sentent plus en sécurité, ensemble

Depuis huit mois, ils sont une demi-douzaine à vivre, entre l’autoroute des Ardennes et le canal de l’Ourthe, dans quelques tentes, autour d’une caravane. Ils sont tolérés. L’association qui les aide voudrait que la ville puisse mettre à disposition un terrain plus commode. Ces gens de la rue ne rêvent plus d’un toit. Ils disent que c’est au-dessus de leurs moyens.

Articles recommandés pour vous