RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Entre Ans et Saint-Nicolas, Ogéo fait d'une ancienne houillère un "gisement foncier"

Quinze hectares de l’ancien charbonnage de Bonne Fortune pourraient accueillir plus d’un demi-millier de logements
18 nov. 2021 à 10:32 - mise à jour 18 nov. 2021 à 14:37Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

Un "gisement foncier", c’est une réserve de terrains qui peuvent être valorisés. Une vaste parcelle du charbonnage de Bonne Fortune, située sur la commune de Sain-Nicolas, appartient à une sous-filiale du fonds de pensions Ogéo. Elle s'étend sur quinze hectares et elle est actuellement occupée par un agriculteur, et elle a longtemps hébergé les équipes de foot de Montegnée. En partenariat avec un promoteur privé, un projet de lotissement commence à se dessiner. Il s’agit de construire plus de quatre-vingts maisons, et près de six cents appartements. Ce n’est pas la première fois qu’une utilisation résidentielle est envisagée. Mais le dossier peut surprendre par son ampleur. C’est un quartier de ville qui devrait sortir de terre.

Une terre très noire parsemée de pylones électriques, et au fond, un ancien stade de foot de division 3

L’explication, c’est la situation : à quelques encâblures d’un accès autoroutier, mais surtout en bordure d’un parcours cyclo-pédestre qui mène vers la clinique du MontLégia, et au-delà vers les Guillemins. Une multimodalité qui pourrait séduire les navetteurs ou le personnel hospitalier. Cette portion de l’agglomération liégeoise est appelée à connaître un développement spectaculaire, et ce n’est d’ailleurs pas le seul dossier du genre dans les alentours.

Le site n’a pas jamais été creusé de puits de mine, à proprement parler. Son unique défaut, c’est que des pylônes et des lignes à haute tension pourraient poser des problèmes électromagnétiques. L’étude environnementale, qui commence en décembre, devrait trouver les moyens d’y remédier.

Articles recommandés pour vous