RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

En soutien à l’Ukraine, Proximus affiche le terme "Stop Invasion" à la place de son nom sur les smartphones

08 mars 2022 à 15:38 - mise à jour 11 mars 2022 à 12:36Temps de lecture1 min
Par Ibrahim Molough

Alors que la guerre fait rage en Ukraine, Proximus tient à témoigner de son soutien au peuple ukrainien victime de la guerre. A partir d’aujourd’hui, les abonnés mobiles de Proximus verront le terme "Stop Invasion" remplacer le terme "Proximus" sur leurs smartphones.

Durant le premier confinement dû à la pandémie de covid-19, Orange et Proximus avaient déjà remplacé leurs noms de réseau par "Stay Home", encourageant ainsi les clients à respecter le confinement nouvellement mis en place.

Un changement parfois mal compris

Certains internautes se sont montrés surpris sur les réseaux sociaux de ce changement soudain, ne comprenant pas toujours le message véhiculé.

"Autant le 'Stay Safe' pour la pandémie, pourquoi pas, autant dans ce cas-ci, je suis beaucoup moins convaincu de cette démarche. Imagine les abonnés allumer leur téléphone, ne comprenant pas la démarche et possiblement prendre peur ?", écrit Antoine Libotte.

Loading...

Un autre internaute s'étonne, lui aussi, dans un tweet.

Loading...

Une mesure parmi d’autres

Cette initiative, symbolique, est loin d’être la seule mise en place par l’opérateur pour montrer sa solidarité. Depuis le 26 février, Proximus offrait déjà les appels et les SMS vers et depuis l’Ukraine pour permettre aux familles de rester en contact. Orange en avait fait de même un jour avant et Telenet avait suivi le 28 février.

Bientôt, de nouvelles mesures seront instaurées : par exemple, offrir des cartes prépayées aux réfugiés ukrainiens avec 10 GB de données ainsi que des SMS et appels illimités en Belgique. 

De plus, Proximus supprimera la limite WiFi des foyers accueillant des réfugiés ukrainiens, aussi bien pour les clients Scarlet que Proximus. L’opérateur va graduellement mettre à disposition certains bâtiments, comme des anciennes conciergeries, afin d’accueillir des familles ukrainiennes.

Enfin, des jours de congé spécifiques seront octroyés aux employés qui le souhaitent. Ils pourront ainsi se porter volontaires au sein d’une ONG qui coordonne les élans de solidarité pour l’Ukraine.

Sur le même sujet

Le violoncelliste Yo-Yo Ma a joué l’hymne ukrainien devant l’ambassade Russe à Washington

Journal du classique

Articles recommandés pour vous