RTBFPasser au contenu

Tendances Première

En mai, c’est le mois de la masturbation

Tendances Première: Les Tribus

Camille Nerac: la masturbation

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le saviez-vous ? Le mois de mai a été décrété comme celui de la masturbation. Notre sexologue Camille Nerac nous explique pourquoi, et lève le tabou sur cette pratique sexuelle normale et saine.

En mai, caresse-toi comme il te plaît !

On a tout entendu sur la masturbation. Elle rendrait sourd, perturbe la vision, fatigue le corps. Si de nos jours la pratique semble plus acceptée, elle l’est essentiellement pour les garçons adolescents. Pour les jeunes filles et les adultes, la gêne est toujours là. Dans les écoles et les manuels, on ne parle pas énormément de la masturbation, et encore moins de la masturbation féminine.

Chez beaucoup de femmes, il y a encore une trop grande méconnaissance de la masturbation. Une fois encore, la sexualité des femmes et leur plaisir sont diabolisés par la société. Non, la recherche du plaisir par la stimulation du clitoris n’est pas une mauvaise chose.

Car la masturbation, pour les hommes, pour les femmes, et pour les autres, a de nombreux bienfaits. Elle diminue le stress grâce à l’afflux d’hormones, elle favorise le sommeil, elle est indispensable pour apprendre à connaître son corps et sa sexualité. Tout cela que l’on soit seul, ou en couple. Elle n’est effet pas forcément un "plaisir solitaire" et peut très bien se pratiquer à plus d’un.

Autres avantages : elle diminue le risque de cancer de la prostate en nettoyant le canal par lequel sort le sperme et elle diminue les douleurs menstruelles.

Mais la masturbation n’est pas obligatoire. Si vous n’aimez pas cela, c’est normal, et rien ne vous oblige à la pratiquer. A l’inverse, une pratique trop intensive, de l’ordre de l’addiction, peut être dangereuse pour votre corps et votre santé mentale. S’adresser à un.e professionnel.le de la santé ou de la sexualité peut alors vous aider.

Sur le même sujet

04 févr. 2022 à 14:41
4 min
15 oct. 2021 à 11:59
3 min

Articles recommandés pour vous