RTBFPasser au contenu

Cinéma - Accueil

En direct de Cannes: vie et circuit des copies de films projetés en compétition

En direct de Cannes: vie et circuit des copies de films projetés en compétition
19 mai 2015 à 07:521 min
Par AFP Relax News

Pour le plus grand festival du monde, les copies des films sélectionnés font l'objet de la plus grande attention. Première étape du circuit, les projectionnistes viennent récupérer au Palais des festivals les disques durs renfermant des terabytes de données sur les 11 longs métrages. Ceux-ci ont préalablement été vérifiés et étiquetés par le service technique du festival.
Direction le palais Miramar, où les films sont soumis à des tests dans la salle de projection. Un planning serré, souvent calé juste avant la séance de compétition de 11h30.

Selon les desidérata de la production, le contraste de l'image est alors légèrement baissé ou le niveau sonore relevé pour certaines séquences clé. Les changements sont ensuite annotés dans un cahier et retenus pour toutes les projections ultérieures du Festival.
Egalement importants, les tests de sous-titrage électronique, en anglais, souvent synchronisés en direct. Des ajustements qui rapprochent plus ces projections d'un cadre événementiel - et donc, exceptionnel - que des projections "commerciales", plus tard en salles.

"Le projectionniste est censé être neutre", explique Sébastien Aubert, référent pour l'espace Miramar, qui connaît la salle comme sa poche. "L'image doit être projetée de la manière la plus transparente possible. Chaque salle sonne différemment, ici le son a donc dû être "égalisé". Le but étant que chacun puisse entendre la même chose en n'importe quel point de la salle."

Une fois la présentation du long métrage achevée, les copies sont ramenées chaque soir au Palais par le projectionniste : le bout de leur circuit cannois.

La Semaine de la critique, section parallèle du Festival de Cannes consacrée aux premiers films, se tient du 14 au 22 mai. Pour l'occasion, les jeunes journalistes du programme Talents critiques partagent chaque jour leur vision de l'événement, qui a révélé par le passé des cinéastes tels que Guillermo del Toro, Gaspar Noé ou encore Alejandro González Iñárritu.

Articles recommandés pour vous