RTBFPasser au contenu

Regions Liege

En balade depuis les Trois Bornes à la recherche des anciennes bornes frontières

Sur le site des Trois Bornes, une borne marque le territoire des trois pays voisins que sont la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Nous vous emmenons en voyage à travers l’histoire et différents pays, un voyage le long des bornes frontières, au départ du site des Trois Bornes, dans la commune de Plombières. Des balades permettent de voir les actuelles et anciennes bornes qui marquaient la frontière avec les Pays-Bas, l’Allemagne, l’ancien territoire de Moresnet Neutre ou encore les anciens territoires bourguignons.

"Nous sommes au départ du site appelé les Trois Bornes, où nous avons d’abord une tour de 50 m de haut. C’est une tour qui est en Belgique mais à quelques mètres on se retrouve aux Pays-Bas, et ici nous sommes déjà en Allemagne. Tout ça, c’est symbolisé par une borne, avec les sigles B pour Belgique, D pour Deutschland et NL pour Nederland. Il y a aussi d’autres bornes en bois qui vont jusqu’à la mer du Nord le long de la frontière entre la Belgique et des Pays-Bas", explique le guide Jean-Louis Merken.

Exemple de borne de Moresnet neutre.
Exemple de borne de Moresnet neutre. RTBF – Olivier Thunus

Il a donc des bornes frontières relativement récentes, mais d’autres sont anciennes : "Notamment parce qu’il y a eu un petit territoire qui s’appelle Moresnet Neutre. Après la défaite de Napoléon, les grandes puissances ont déterminé le territoire des différents pays. Puis il y a eu une contestation entre les Pays-Bas et la Prusse. Cette contestation, c’était un petit territoire de 333 ha de forêt mais au bout duquel il y avait une des plus riches mines de plomb et surtout de zinc, qui rapportait beaucoup d’argent. Les deux puissances voulaient se l’approprier. Alors ils ont décidé de gérer ce territoire à deux, avec chacun un commissaire royal. Le territoire était donc neutre militairement jusqu’après la guerre 14-18, où ce territoire est revenu à la Belgique", précise-t-il. Les limites de ce petit territoire ont été marquées par des bornes frontière encore visibles aujourd’hui. Des bornes en pierre bleue.

La plus ancienne borne dite bourguignonne de cette région. On y voit (ou devine) l’ordre de la Toison d’or et le briquet bourguignon.
La plus ancienne borne dite bourguignonne de cette région. On y voit (ou devine) l’ordre de la Toison d’or et le briquet bourguignon. RTBF – Olivier Thunus

Le long de ce chemin parsemé d’une borne tous les cent mètres, nous bifurquons à gauche en direction d’un autre type de bornes, celles dites bourguignonnes. " On voit qu’il s’agit d’une borne bourguignonne à cause de la présence de la croix de Saint André. C’est le symbole de la Bourgogne. Il y en a une série dans la région. La plus ancienne date de 1615. A ce moment-là, nous étions espagnols. C’est une borne sur laquelle on peut voir représentés le briquet de Bourgogne et la Toison d’or. L’ordre de la Toison d’or est la plus haute distinction attribuée aux nobles ", poursuit Jean-Louis Merken.

Autre type de bornes, celles frappées de l’aigle d’Aix-la-Chapelle.
Autre type de bornes, celles frappées de l’aigle d’Aix-la-Chapelle. RTBF – Olivier Thunus

Plus loin encore, après avoir longé durant quelques kilomètres la frontière belgo-allemande, arrive une borne tout à fait particulière : une borne représentant l’aigle impérial d’Aix-la-Chapelle. Aux alentours du début du 15e siècle, les autorités de cette ville avaient fait creuser un fossé et ériger des fortifications longues de 70 km afin de protéger les habitants qui avaient construit en dehors des murailles de la ville. Tout au long de ces fortifications se trouvaient ces bornes. "Elles étaient là pour dire qu’en les franchissant, on entrait sur le territoire d’Aix-la-Chapelle", confirme le guide.

Le guide Jean-Louis Merken devant une borne dite bourguignonne, avec sa croix de Saint André.
Le guide Jean-Louis Merken devant une borne dite bourguignonne, avec sa croix de Saint André. RTBF – Olivier Thunus

Ces bornes peuvent être vues par le public, mais encore faut-il connaître leur emplacement. Pour les retrouver, le plus simple est de faire appel à un guide. Il existe aussi des sentiers balisés, notamment pour les bornes de Moresnet Neutre (au départ du sommet de la route menant aux Trois Bornes). Il est aussi possible de se renseigner à l’office du tourisme local.

Voyage à la rencontre des bornes frontières

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

16 janv. 2022 à 06:53
1 min
30 juil. 2021 à 16:33
1 min

Articles recommandés pour vous