RTBFPasser au contenu

Monde

En Afghanistan, "une personne sur trois" est en insécurité alimentaire

En Afghanistan, "une personne sur trois" est en insécurité alimentaire
20 août 2021 à 07:521 min
Par Belga

"Une personne sur trois" est en situation d’insécurité alimentaire en Afghanistan, en raison des effets combinés de la guerre dans le pays et des conséquences du réchauffement climatique, selon la représentante du Programme alimentaire mondial (PAM) en Afghanistan, Mary-Ellen McGroarty.

Au-delà du conflit, la population afghane était déjà aux prises avec une grave crise alimentaire et 2021 était déjà partie pour être "une année extrêmement difficile" sur ce plan, a expliqué à l’AFP Mary-Ellen McGroarty, lors d’un entretien par téléphone depuis Kaboul.


►►► À lire aussi : L’Afghanistan sous pouvoir taliban : environ 6000 personnes attendent à l’aéroport de Kaboul pour être évacuées


Outre les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19, "le pays est aux prises avec un second épisode de sécheresse sévère en trois ans. Les gens ont à peine récupéré de la sécheresse de 2017/2018", a-t-elle dit.

"Il y a eu une réduction de 40% de la récolte de blé, résultat d’un hiver parmi les plus secs depuis 30 ans. Nous avons eu très peu de neige à Kaboul cette année", donc très peu d’apport d’eau au moment de la fonte, a-t-elle ajouté, en évoquant également un "impact dévastateur pour le bétail".

Situation aggravée par le conflit

Une situation logiquement aggravée par le conflit qui touche le pays, avec des "fermiers incapables de récolter" et qui ont "fui leur maison", et "des vergers détruits".

La destruction d’infrastructures comme les ponts, les barrages, les routes, a également compromis l’accès à la nourriture, observe la responsable du programme des Nations unies.

 

Sur le même sujet

JT 20/08/21

Aéroport de Kaboul : des scènes poignantes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

20 août 2021 à 20:33
4 min
20 août 2021 à 12:33
1 min