En 2100, plus de 2000 Belges mourront de la canicule par mois d'été

Un homme épuisé par la chaleur en Espagne

© http://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-rechauffement-climatique-augmenterait-le-risque-d-infections?id=5643243

28 juin 2011 à 09:31Temps de lecture1 min
Par Julie Calleeuw

En 2003, l’Europe connaissait un épisode exceptionnel de canicule, qui avait causé 70 000 décès supplémentaires par rapport à la normale. Un épisode exceptionnel, mais qui devrait devenir la norme d’ici à la fin du siècle… En effet, comme le rappelle Slate.fr, l’été 2003 correspond aux étés que devrait connaître l’Europe dans le futur, selon les modèles des climatologues.

Verra-t-on pour autant des milliers de personnes succomber à la chaleur ? C’est la question que se sont posés plusieurs chercheurs. Les résultats de leur étude, publiée mardi dans la revue Nature Communications, montrent que les étés deviendront, avec l’augmentation des températures, plus meurtriers que les hivers en Europe. Actuellement, en Europe, les hivers (avec leur lot de grippes, pneumonies mais aussi une augmentation de l’hypertension et des thromboses) sont marqués par 955 décès par mois en moyenne par million d’habitants. Les étés, ce sont 765 personnes qui décèdent en moyenne par mois et par million d’habitants.

Avec l’augmentation des températures, les hivers seront moins froids. Vers 2100, la mortalité hivernale passera à 860 décès par mois et par million d’habitants. Mais l’été, ce seront 970 décès par mois et par million d’habitants qui seront enregistrés, soit 205 décès de plus qu’actuellement, 205 décès dus à la chaleur. Soit pour une population de 11 millions d’habitants (la population actuelle de la Belgique), plus de 2000 décès par mois dus à la chaleur.

Au cours du dernier tiers du siècle, l’espérance de vie baissera de 3 à 4 mois. Sauf, précisent les auteurs de l’étude, si des mesures sont prises, notamment afin de prendre soin des personnes âgées, les plus vulnérables en cas de canicule.

Mais comme le rappelle Pierre Barthélémy sur Slate.fr, cette étude est basée sur un scénario prévisible d’augmentation des températures due au réchauffement climatique. Qu’arriverait-il si ce scénario dérapait ? Si la Terre se réchauffait beaucoup plus que ce que les scientifiques prévoient ? Si aucune action n’est prise pour endiguer le réchauffement climatique ?

J.C.

Articles recommandés pour vous