Emmanuel Macron aux Calédoniens: "C'est une marque de confiance dans la République française"

Vote Nouvelle Calédonie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 nov. 2018 à 12:45 - mise à jour 04 nov. 2018 à 12:45Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Agences

Le président français Emmanuel Macron s'est adressé aux habitants de Nouvelle-Calédonie ce dimanche à 13 heures depuis l'Elysée pour confirmer que les Calédoniens avaient choisi la France plutôt que l'indépendance"Les électeurs se sont exprimés majoritairement aujourd'hui pour que la Nouvelle-Calédonie reste française", a déclaré le chef de l'Etat français. 

Emmanuel Macron: une "immense fierté" 

"Ce jour était le rendez-vous que les Calédoniens et l’Etat s’étaient donnés à eux-mêmes pour surmonter les divisions", a ajouté Emmanuel Macron. Il a également exprimé "une immense fierté" d'avoir vu la majorité des Calédoniens choisir la France. "C'est pour nous une marque de confiance dans la République française, dans son avenir et dans ses valeurs". 

Taux de participation très important 

Près de 175.000 électeurs de cet archipel français, colonisé en 1853, devenu territoire d'outre-mer en 1946, devaient dire s'ils souhaitaient que la Nouvelle-Calédonie "accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante". Plus de 80 % des électeurs ont voté. Le "non" à l’indépendance a récolté un peu plus de 56,4% des voix. Le score des indépendantistes (43,6%) est donc malgré tout plus important que prévu.

"Je mesure la déception de ceux qu'anime la volonté de l'indépendance"

Emmanuel Macron s'est aussi adressé à ceux qui n'ont pas choisi la France. "Je mesure la déception de ceux qu'anime la volonté de l'indépendance, ils ont pu l'exprimer dans les urnes et à ceux-là je veux dire que l'Etat est engagé au côté de la Nouvelle-Calédonie pour garantir dans la durée la dignité de toutes les composantes de la société, autour des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité"

Une réunion avec les forces politiques de Nouvelle-Calédonie 

Le premier ministre français, Edouard Philippe, se rendra demain en Nouvelle-Calédonie avec la ministre des outre-mer Annick Girardin. Emmanuel Macron a expliqué que le gouvernement français va proposer aux forces politique de Nouvelle-Calédonie de se réunir "dans les prochaines semaines".

 

Sur le même sujet