RTBFPasser au contenu

Le 8/9

Emilio Ferrera et Marc Grosjean le succès d’un duo complémentaire selon Eby Brouzakis

L'actu sport

Le 8-9: l'actu sport

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 mai 2021 à 10:162 min
Par Olivier Hartiel

Dans le regard sport du 8/9, Eby Brouzakis revient sur l’actualité sportive du week-end et plus précisément sur la montée de Seraing en première division. Cela faisait 25 ans que ce club n’avait plus évolué en D1; à l’époque du grand Seraing emmené par Edmilson, Wamberto, Isaias…

KURT DESPLENTER

Une véritable prouesse sur le terrain

Aujourd’hui suite à ce succès à Beveren 2-5, Seraing, une ville composée de 65.000 habitants et d’un stade de 8000 désuet mais tellement marqué par les exploits passés, va rejouer en D1.


►►► A lire aussi Seraing déroule à Waasland-Beveren et retrouve la D1A 25 ans plus tard


C’est la 2e montée successive pour Seraing qui évoluait encore en D1 amateur il y a peu remonte. " La première montée avait été jugée sur des critères extra-sportifs (les soucis de Roulers et Virton). Et samedi, une vraie montée sur le terrain. Les Sérésiens, ont tout mis. Ils ont été menés à l’aller, menés au retour avant de dérouler. Et on est content pour cette région qui se situe dans le bassin industriel liégeois " développe Eby dans sa chronique.

►►► A lire aussi 100% Sport, "Coup de sonde": Pour ou contre le retour du public dans les stades de foot en Belgique?

Une région et un club qui vont devoir se battre pour faire revenir le public au stade ; " Un stade qui va devoir se mettre aux normes de la D1 en termes d’éclairage et de terrain chauffé " note encore Eby.

Loading...

Un duo de coach très complémentaire

Cette montée c’est le fruit du travail du président Franchi, de l’aide du FC Metz dont Seraing est devenu un club satellite mais aussi et surtout le fruit du travail d’un duo de coach très complémentaire.

Emilio Ferrera fin tacticien mais qui a une approche très dure et très exigeante du métier et puis Marc Grosjean. " L’homme a joué 11 ans à Seraing " précise encore Eby. Il connaît l’adn du club, de la ville et il a souvent servi de tampon entre le coach e les joueurs. " Il a solidement arrondi les angles. " C’est un duo qui marche. Et petite parenthèse, Marc Grosjean en est à sa 3e montée avec un Club. Après Mons et la Louvière".

Soyons francs, oui on est content pour ces deux coaches, pour cette ville qui avait besoin de cela, de derby contre le Standard, ou d’affiche contre Bruges, Anderlecht ou Genk. " On est content comme on l’a été pour l’Union qui est montée il y a peu. Deux clubs avec une identité, une simplicité, une histoire qui remontent c’est top ".

Mazzu d’un côté, Ferrera Grosjean de l’autre, " c’est un peu la revanche de coaches que le football belge a souvent condamnés ? ".

Une belle revanche pour eux. " Le foot belge a perdu Mouscron et son capital sympathie indéniable ". Mais il vient de gagner deux clubs tout aussi sympa et avec une histoire plus riche encore.

Petite pensée émue aussi ce matin pour Geert De Vlieger ancien gardien international, consultant et ancien joueur de Beveren qui récemment s’était réjoui de la descente de Mouscron. " Ils sont nombreux aujourd’hui sur les réseaux sociaux à lui renvoyer tel un boomerang la descente de Beveren en D1 B ". Le football est une roue qui ne cessera jamais de tourner.

A Seraing et l’Union Saint Gilloise de profiter de l’instant présent.

Retrouvez le regard sport avec Eby Brouzakis, notre journaliste sportif maison, tous les lundis dans Le 8/9.

Articles recommandés pour vous