Vivre Ici

Emilie, le nouveau sourire de la crémière, mais aussi de l’épicière, de la glacière…

A Arquennes, une ferme vend ses produits laitiers et aussi ses propres glaces

© Capture d’écran Facebook – Au sourire de la Crémière

Depuis le 1er confinement en 2020, dans cette ferme d’Arquennes il n’y a plus qu’un seul "sourire de la Crémière" mais bien deux ! En effet, Emilie, la fille de la ferme a rejoint ses parents dans la production et la vente de produits laitiers issus de leur exploitation.

Et depuis cet été, c’est le succès des glaces qu’elle produit elle-même qui fait du bruit dans la région. "Celle qui fonctionne le mieux, c’est la caramel beurre-salé, parce que je fais moi-même le caramel beurre-salé (à partir de notre beurre)", confirme Emilie Detroz au micro d’Antenne Centre.

Depuis plus de 30 ans, les parents d’Emilie vendent des produits directement depuis leur ferme. Pendant le 1er confinement, leur fille, alors ergothérapeute fraichement diplomée, commence à s’occuper en travaillant avec ses parents suite à un chômage économique.

C’est après avoir passé du temps dans la ferme, qu’elle décide de changer de vie pour rejoindre ses parents dans l’aventure. Au beurre, œufs et fromage frais se sont ajoutés des yaourts, la bien connue tarte ald’jote ainsi que les glaces.

Le reportage d’Antenne Centre sur ce sujet :

Alors que les magasins de circuit-court et de vrac constatent une baisse des ventes depuis fin 2021, dans cette ferme on a l’effet inverse. La diversité des produits vendus et l’appel des glaces d’Emilie génèrent beaucoup de passage. Car on ne vend pas que les productions issues de l'élevage familial, on vend aussi un large panel de produits locaux. Et de plus, la situation de la ferme le long d’une route très fréquentée, facilite les choses.

Depuis qu’elle travaille officiellement dans l’entreprise familiale, Emilie effectue des formations afin de produire les glaces tant sollicitées dans sa région. Ses prochaines envies ? Produire des sorbets et des gâteaux glacés !

 

Loading...

Sur le même sujet

Circuit court, vrac et produits bio, les commerçants locaux constatent une nette baisse des ventes

Initiatives locales

L’industrie laitière belge a réduit de 15% les sucres ajoutés dans ses produits

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous