Transmission

Emile Souvagie et Benjamin Dieltjens, la clarinette sans limite

Brigitte Mahaux, Emile Souvagie et Benjamin Dieltjens

© © Tous droits réservés

21 nov. 2022 à 12:00 - mise à jour 21 nov. 2022 à 19:34Temps de lecture2 min
Par Paula Floch et Brigitte Mahaux

Instrument chantant au son puissant et velouté, la clarinette mène le jeu dans ce nouveau Transmission : le jeune clarinettiste Emile Souvagie désigne son ancien professeur et "idole" Benjamin Dieltjens comme compagnon de discussion. Souvenirs, influences, madeleine de Proust et autres coups de cœur, Emile Souvagie et Benjamin Dieltjens partagent leurs inspirations et leur cheminement, tout en musique.

Emile Souvagie, le chambriste prometteur

Une fois, quand j’avais 13 ans, je suis allé écouter le Nederlandse Bachvereniging à Bozar. Ce concert m’a décidé à devenir musicien. Les sentiments que j’ai ressentis lors de ce concert sont toujours la raison pour laquelle je fais de la musique.

Après avoir travaillé avec Benjamin Dieltjens au Conservatoire Royal Flamand de Bruxelles, où il obtient un master avec la plus haute distinction, Emile Souvagie étudie avec Hermann Stefánsson à Stockholm, puis avec Ralph Manno à la Hochschule de Cologne.

Très tôt durant ses études, il est lauréat de plusieurs concours dont le "Clarinette BeNeLux 2014 Gand" et le "Concours Jeunes Talents belges 2015". Il enrichit son parcours de nombreuses masterclasses (Andreas Sundén, Harri Mäki, Charles Neidich, Olivier Patey…), et acquiert une expérience orchestrale avec l’Orchestre Symphonique d’Anvers, le Lumen Symphonicum, le Frascati Symphonic, la Koninklijke Muziekkapel van de Gidsen. Il intègre également l’académie baroque Collegium Gent dirigé par Ph. Herreweghe, car le clarinettiste de 22 ans étudie aussi la clarinette historique.

Sa carrière de chambriste rayonne déjà, notamment avec son ensemble Firgun. Avec cet ensemble constitué d’une clarinette et d’un quatuor à corde, il est lauréat du Storioni Willem Twee Concours 2018, et de Supernova.

En 2021, Emile a été l’un des "De Twintigers" sélectionnés par Klara pour donner un récital dans le Toots Studio, avec le pianiste Alexander Declercq.

Pour la saison 2022-23, Emile Souvagie est membre de la prestigieuse Académie du Concertgebouw Orchestra. 

Benjamin Dieltjens, musicien de référence et pédagogue admiré

Wolfgang Meyer était un exemple pour moi […] j’ai enregistré Mozart avec la même clarinette, plus développée, par le facteur Rudolf Tutz

Benjamin Dieltjens est clarinette solo de l’Orchestre Symphonique d’Anvers depuis 2007 et membre de l’Orchestre des Champs Elysées. En 2008, il a été invité comme première clarinette de l’Orchestre Royal du Concertgebouw. En tant que chambriste, il a été membre de l’Ensemble für neue Musik Karlsruhe dir. Peter Eötvös et fondateur de l’ensemble de musique de chambre contemporaine Het Collectief. Toujours en musique contemporaine, il joue régulièrement avec l’ensemble ICTUS.

Sur clarinette ancienne, on le retrouve avec Octophoros, Il Fondamento et Il Gardellino.

Il enregistre en récital et en musique de chambre pour plusieurs labels. Son enregistrement du concerto de Mozart sur instrument historique sous la direction de L.G. Alarcon a été fort remarqué et s’est distingué dans la presse internationale.

Échantillon des choix musicaux d’Emile Souvagie :

Robert Schumann Mischa Maisky & Martha Argerich : – Fantasiestücke op.73,

Marcel Ponseele & Il Gardellino : Marcello Oboe Concerto in d minor : II. Adagio,

Cornelis Vreeswijk : Somliga går med trasiga Skor, Orchestra of the 18th Century & Frans Brüggen –

W.A. Mozart Serenade in B Flat Major K.361 ‘Gran Partita’: II. Menuetto

Transmission

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement