Regions

Emeutes: le MR veut toucher les auteurs au portefeuille et une comparution accélérée

© Tous droits réservés

02 déc. 2022 à 10:52Temps de lecture1 min
Par Belga édité par Maxime Meyers
Atteinte plus franche au portefeuille, procédures en justice accélérées, renforcement du métier et du statut -entre autres pécuniaire- des policiers,  ainsi que de leur formation: tels sont quelques-unes des mesures que le MR a présenté vendredi, par l'entremise de plusieurs de ses personnalités wallonnes et bruxelloises, afin de lutter contre les troubles à l'ordre public et soutenir les forces de l'ordre.

Ce plan de sécurité s'inscrit dans le contexte des événements violents qui se sont produits dimanche dernier à Bruxelles en marge dans la rencontre de football Belgique-Maroc au Qatar et de l'assassinat du policier Thomas Monjoie.

Le MR souhaite que ces mesures soient adoptées le plus rapidement possible et prendra des initiatives dans les parlements ainsi qu'au gouvernement. Il juge que les faits qui se sont produits ne peuvent rester impunis. 

Les mesures ont été présentées vendredi par le président Georges-Louis Bouchez,  le chef du groupe MR à la Chambre, Denis Ducarme, le nouveau chef du groupe au parlement bruxellois, David Leisterh, la députée fédérale Caroline Taquin, la ministre Valérie Glatigny (gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles) et le bourgmestre libéral d'Uccle Boris Dilliès.

Sur le même sujet...

JT du 28/11/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous