RTBFPasser au contenu

Regions

Embourg: des policiers sont venus réveiller le ministre des Pensions

Embourg: des policiers sont venus réveiller le ministre des Pensions
20 oct. 2014 à 05:23 - mise à jour 20 oct. 2014 à 06:271 min
Par OPPENS Xavier Van

Sur place, le comité d'accueil était important : une centaine de policiers, essentiellement des représentants syndicaux venus de toute la Communauté française.

Cette action, qui s'est déroulée en bon ordre, avait pour but de faire monter la pression avant une rencontre – mardi – avec le ministre de l’Intérieur.

Le mécontentement tourne autour de la pension des policiers. Le 10 juillet dernier, la Cour constitutionnelle annulait une disposition qui permettait à certains policiers de bénéficier d’une retraite anticipée bien avant l’âge de 62 ans (comme le reste de leurs collègues). Ce matin, les policiers réclament le retour à la situation antérieure (soit d’avant le 10 juillet). Ils veulent aussi que le gouvernement prenne en compte la dangerosité et la pénibilité de leur travail.

Au final, les syndicats se disent déçus de l'entrevue. Demain mardi, ils espèrent donc rencontrer Jan Jambon, le ministre de l'Intérieur. L'appel à la grève lors du sommet européen des 23 et 24 octobre est maintenu et les syndicats envisagent "d'autres dates" si aucune avancée ne devait être constatée.

Olivier Thunus

Syndicats de police en colère

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous